Natixis prêt à consolider dans la gestion d'actifs

lundi 18 février 2013 17h44
 

par Matthias Blamont

PARIS (Reuters) - Natixis entend prendre part aux mouvements de consolidation attendus dans la gestion d'actifs, a déclaré lundi à Reuters le président du directoire du groupe Banques populaires Caisses d'épargne (BPCE) François Pérol.

Natixis et sa maison mère BPCE ont annoncé dimanche une réorganisation de leur liens capitalistiques qui passera par le rachat, pour 12,1 milliards d'euros en numéraire, des certificats coopératifs d'investissement que Natixis détient dans les Caisses d'épargne et les Banques populaires.

Dans le cadre de cette transaction, les actionnaires de Natixis se verront verser cette année un dividende exceptionnel de deux milliards d'euros au total.

A la Bourse de Paris, l'action Natixis a fait un bond de 22,47% à 3,477 euros lundi, après avoir touché un plus haut de séance à 3,694 euros. A ce niveau de valorisation, la capitalisation du groupe ressort à 10,73 milliards d'euros contre 8,76 milliards vendredi en clôture.

"Notre conviction, c'est que les modèles bancaires n'ont pas fini leur transformation (...) Dans la gestion d'actifs, il y aura des consolidations, et on souhaite y participer", a dit François Pérol au cours d'une interview.

Natixis, la structure cotée de BPCE, gère actuellement près de 600 milliards d'euros pour le compte de ses clients.

Son directeur général Laurent Mignon a précisé que ses équipes s'intéresseraient à des entreprises qui permettraient au groupe d'étendre ses capacités de distribution ou de se renforcer sur de nouvelles expertises.

Les deux dirigeants ont toutefois indiqué que Natixis n'était pas en discussions actuellement et que la société serait "opportuniste".   Suite...

 
Natixis entend prendre part aux mouvements de consolidation attendus dans la gestion d'actifs (AM, assets management), a déclaré lundi à Reuters le président du directoire du groupe Banques populaires Caisses d'épargne (BPCE) François Pérol. /Photo prise le 18 février 2013/REUTERS/Charles Platiau