Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séance

lundi 18 février 2013 13h07
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre lundi à la Bourse de Paris, où la prudence domine après la réunion du G20 qui n'a pas clos le débat sur les dévaluations et a remis à plus tard l'adoption de nouveaux objectifs de réduction de la dette.

A 12h47, l'indice CAC 40 perd 0,2% à 3.652,93 points dans un volume d'affaires limité à quelque 760 millions d'euros sur NYSE Euronext alors que Wall Street est fermée pour le President's Day.

* NATIXIS (+26%) signe la performance du jour en renouant avec son niveau de juillet 2011 dans des volumes représentant huit fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois, après l'annonce dimanche de la réorganisation des liens capitalistiques de la banque avec sa maison mère BPCE.

* De nombreuses VALEURS CYCLIQUES pâtissent des résultats trimestriels des entreprises, jugés jusqu'ici ternes par de nombreux analystes.

SOLVAY (-2,5%) accuse la plus forte baisse du CAC 40, BOUYGUES recule de 2,2%, VALLOUREC de 1,25% et SCHNEIDER ELECTRIC de 0,9%. L'indice Stoxx 600 du secteur des ressources de base (-0,82%) signe la plus forte baisse sectorielle en Europe et les groupes technologiques cède 0,69%.

* A rebours de tendance, UNIBAIL-RODAMCO grimpe de 1,4%, en tête des hausses du CAC 40, porté par un relèvement de recommandation de Morgan Stanley passé de "sous-pondérer" à "pondération en ligne" sur la valeur.

Le broker, qui souligne la sous-performance boursière du titre par rapport au secteur, estime que les objectifs d'Unibail pour cette année seront faciles à atteindre pour le nouveau dirigeant.

* CRÉDIT AGRICOLE reprend 0,99% après avoir aligné trois séances de baisse où cours desquelles le titre a perdu environ 6%.

La banque doit publier ses résultats annuels mercredi après avoir annoncé l'enregistrement de quelque 3,8 milliards d'euros de charges exceptionnelles au quatrième trimestre 2012.   Suite...

 
Vers 13h00, le CAC 40 perd 0,2% à 3.652,93 points dans un volume d'affaires limité à quelque 760 millions d'euros sur NYSE Euronext alors que Wall Street est fermée pour le President's Day. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau