Etihad revoit les termes de son accord avec Jet Airways

lundi 18 février 2013 10h24
 

NEW DELHI (Reuters) - Le titre Jet Airways plongeait lundi à la Bourse de Mumbai, au lendemain de déclarations faites par le président d'Etihad Airways disant que la compagnie aérienne basée à Abou Dhabi devait revoir les termes d'un accord portant sur une entrée au capital de son homologue indienne.

Hamd ben Zayed el-Nahayan a dit à Reuters dimanche qu'il était trop tôt pour dire si un accord définitif allait être trouvé entre les deux transporteurs.

Au début du mois, James Hogan, directeur général d'Etihad avait dit que l'examen des comptes de Jet Airways serait terminé vers la mi-février.

Une source gouvernementale indienne a dit au début de l'année qu'Etihad devrait acquérir 24% des parts de Jet Airways pour quelque 330 millions de dollars (249 millions d'euros).

Sur les 10 mois au 28 janvier, l'action Jet Airways a été multipliée par deux dans l'anticipation d'une entrée à son capital d'une compagnie étrangère, pour atteindre un pic en séance de 647,80 roupies.

Mais, au vu des apparentes difficultés pour arriver à un accord définitif, le titre a reflué. Vers 9h15 GMT, il chutait de 7,82% à 569,60 alors que la Bourse de Mumbai avançait de 0,2%.

Depuis le pic du 28 janvier, le recul de l'action Jet est ainsi de quelque 12%.

Anurag Kotoky et Manoj Dharra, Benoît Van Overstraeten pour le service français

 
Le titre Jet Airways plongeait lundi à la Bourse de Mumbai, au lendemain de déclarations faites par le président d'Etihad Airways disant que la compagnie aérienne basée à Abou Dhabi devait revoir les termes d'un accord portant sur une entrée au capital de son homologue indienne. /Photo prise le 1er février 2013/REUTERS/Amit Dave