TNT accuse une perte trimestrielle et cherche à céder des actifs

lundi 18 février 2013 11h29
 

AMSTERDAM (Reuters) - Le groupe néerlandais de messageries et de logistique TNT a annoncé lundi avoir accusé une perte d'exploitation de 71 millions d'euros au quatrième trimestre, tout en précisant qu'il allait chercher à céder des actifs.

Le groupe, dont le rachat par l'américain UPS pour sept milliards de dollars (cinq milliards d'euros environ) a été bloqué par les autorités européennes, a précisé que les cessions pourraient intervenir au Brésil et en Chine et que les conséquences de sa sortie du marché chinois seraient connues dans le courant du premier trimestre.

Le groupe a fait état d'une perte nette de 148 millions d'euros au quatrième trimestre, contre une perte de 173 millions d'euros l'année précédente et d'un chiffre d'affaires de 1,86 milliards d'euros. Les analystes tablaient en moyenne sur un bénéfice net de 32,2 million d'euros et un chiffre d'affaires de 1,886 milliards.

"Il y a beaucoup de mesures positives que nous pouvons prendre afin d'améliorer la rentabilité", a déclaré dans un communiqué Bernard Bot, directeur général par intérim.

Il a également précisé que TNT envisageait de réaliser des cessions à l'étranger.

Il a cependant ajouté qu'il ne considérait pas TNT "comme une cible pour des acquisitions".

Le futur de TNT est incertain en raison de la baisse de ses activités en Europe dans un contexte de faible demande et de problèmes de restructurations au Brésil.

Le directeur général a démissionné peu de temps après la proposition de rachat par UPS en mars 2012.

En mai 2011 les activités de TNT avaient été scindées en partie de celles du groupe néerlandais PostNL, afin de stimuler les opérations rapides dans un contexte de déclin des activités de courrier traditionnelles.   Suite...

 
Le groupe néerlandais de messageries et de logistique TNT accuse une perte d'exploitation de 71 millions d'euros au quatrième trimestre et cherche à céder des actifs. /Photo prise le 19 mars 2012/REUTERS/Robin van Lonkhuijsen/United Photos