Les Bourses européennes terminent dans le rouge

vendredi 15 février 2013 18h35
 

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé sur une note plutôt baissière vendredi, avec la publication de statistiques économiques américaines et européennes contrastées, tandis que le yen est reparti à la baisse face à la monnaie européenne et américaine.

Cependant, les investisseurs restent optimistes : "Je reste persuadé qu'après cette pause les marchés repartiront à la hausse", explique Philippe Gijsels (BNP Paribas Fortis Global Market).

La zone euro a enregistré en décembre un excédent commercial moins important que prévu, à 11,7 milliards d'euros, provoqué par une baisse plus forte des exportations que des importations.

Aux Etats-Unis, si la production manufacturière de la région de New York a augmenté en février pour la première fois en sept mois, la production industrielle a, contre toute attente, diminué de 0,1% en janvier, après avoir augmenté de 0,4% en décembre.

À Paris, le CAC 40 a terminé en baisse de 0,25% (-9,23 points) à 3.660,37 points. Le Footsie britannique a gagné 0,01% tandis que le Dax allemand a perdu 0,49%. Sur l'ensemble de la semaine, le CAC 40 a gagné 0,3%.

L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 a clôturé en baisse de 0,76%, plombé avant tout par les télécoms et les banques qui perdent respectivement 0,75% et 0,73%.

La séance en Europe a été animée par une série de résultats de sociétés.

Les résultats de PPR, ont été salués, l'action a signé la plus forte hausse de l'indice parisien (+7,63%). Le groupe a fait état vendredi de résultats annuels en forte hausse, une nouvelle fois portés par ses marques de luxe.

Commerzbank a clôturé en hausse (+1,15%), après l'annonce vendredi qu'elle augmenterait légèrement ses provisions pour créances douteuses en 2013 compte tenu de la détérioration de la conjoncture économique.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES