Wall Street finit stable avec l'aide de Heinz

jeudi 14 février 2013 22h24
 

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a fini stable jeudi, l'annonce de plusieurs opérations de fusions et acquisitions et une statistique encourageante sur l'emploi aux Etats-Unis ayant compensé les chiffres décevants de la croissance en Europe et au Japon qui avaient fait baisser les indices à l'ouverture.

L'indice Dow Jones a cédé 9,52 points ou 0,07% à 13.973,39 points mais l'indice plus large Standard & Poor's 500 a gagné 1,05 point (0,07%) à 1.521,38, sa troisième séance consécutive de gains minimes.

Le Nasdaq Composite, à forte pondération technologique, a aussi fait du quasi surplace avec un gain modique de 1,78 point (0,06%) à 3.198,66.

Vedette du jour, le fabricant de ketchup H.J. Heinz a bondi de 19,87% à 72,50 dollars après l'annonce de son rachat, pour 28 milliards de dollars dette comprise, par Berkshire Hathaway - le véhicule d'investissement de Warren Buffet - et le fonds 3G Capital.

Le marché a également été soutenu par l'annonce d'une baisse plus forte que prévu, de 27.000, des inscriptions au chômage aux Etats-Unis la semaine dernière.

"Si une entreprise en acquiert une autre, c'est parce qu'elle y voit un potentiel de croissance. Même si nous sommes à des plus hauts de plusieurs années, ce genre d'opération montre qu'il reste du potentiel pour progresser encore et cela entretient l'optimisme du marché", observe Randy Frederick, chez Charles Schwab.

Ce professionnel juge toutefois nécessaire une légère correction aux niveaux actuels, sur lesquels le marché bute depuis deux semaines. Le S&P-500 affiche une hausse de 6,67% depuis le début de l'année, près de son meilleur niveau depuis novembre 2007.

"On a besoin de digérer la hausse récente pour repartir de l'avant mais toute baisse est interprétée comme une opportunité d'achat", confirme Donald Selkin, chez National Securities.

CONSTELLATION REBONDIT   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS