Le contrat sur le Rafale avec l'Inde serait signé en juillet

jeudi 14 février 2013 19h27
 

par Elizabeth Pineau

NEW DELHI (Reuters) - Les négociations pour l'achat par l'Inde de 126 Rafale de Dassault Aviation pourraient connaître une accélération et l'accord pourrait être conclu en juillet, ont indiqué jeudi deux sources au ministère indien de la Défense.

Ce dossier a constitué le fil rouge de la première journée de la visite d'Etat de François Hollande jeudi en Inde, même si la vente des avions de combats pour quelque 11 milliards d'euros, qui fait toujours l'objet de pourparlers sur les prix, le transfert de technologie et le choix du partenaire indien, ne sera finalisée lors du voyage présidentiel.

Le président français et le Premier ministre indien, Manmohan Singh, ont tous deux fait état de "progrès" dans ce dossier.

Le ministre indien de la Défense a déclaré la semaine dernière que les coupes budgétaires prévues cette année ne remettaient pas en cause l'achat de l'avion de chasse que le constructeur français n'a pas encore vendu à l'export.

Dassault Aviation est entré en négociations exclusives avec New Delhi en janvier 2012 en vue de remporter ce contrat géant et le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a déclaré le 10 février que les choses avançaient positivement.

"Les dossiers contentieux ont été grosso modo aplanis", a déclaré une source du ministère indien de la Défense. "Nous nous attendons à ce qu'un accord puisse être annoncé en juillet."

Une date que le PDG de Dassault Aviation, Eric Trappier, n'a pas confirmée, tout en se déclarant "résolument optimiste".

"Je m'en réjouis", a-t-il dit à la presse à propos de l'échéance de juillet. "J'y crois puisque c'est le client qui le dit, le client est roi, le client a toujours raison... souvent raison", a-t-il ajouté lors d'un forum économique à New Delhi". "Le plus tôt sera le mieux".   Suite...

 
Les négociations pour l'achat par l'Inde de 126 Rafale de Dassault Aviation pourraient connaître une accélération et l'accord pourrait être conclu en juillet, selon deux sources au ministère indien de la Défense. /Photo prise le 6 février 2013/REUTERS