Résultat sous le consensus pour General Motors

jeudi 14 février 2013 16h19
 

par Ben Klayman et Deepa Seetharaman

DETROIT (Reuters) - General Motors a publié jeudi un bénéfice trimestriel inférieur aux attentes, plombé par le creusement de ses pertes en Europe et par une baisse de ses prix de ventes en Amérique du Nord, son principal marché.

Le premier constructeur automobile américain a passé une série de charges exceptionnelles dans ses comptes du quatrième trimestre, dont une dépréciation de 220 millions de dollars sur son investissement dans son partenaire français PSA Peugeot Citroën.

Cette somme représente plus de la moitié des 423 millions de dollars (317 millions d'euros) dépensés par GM l'an dernier pour acquérir 7% du capital de PSA. Et Dan Ammann, directeur financier de GM, a prévenu que le groupe n'apporterait plus de capitaux au groupe français.

"Nous n'avons pas l'intention de mettre plus de cash dans Peugeot", a-t-il dit.

S'exprimant devant des journalistes, il a ajouté que le marché automobile dans son ensemble devrait continuer à se contracter en 2013, notant qu'il "ne pariait pas" sur une reprise plus tard dans l'année.

Pour les activités européennes de GM, principalement regroupées dans sa filiale Opel, le seul quatrième trimestre se solde par une perte de 699 millions de dollars et l'ensemble de l'année 2012 par un résultat négatif de 1,8 milliard, soit deux fois plus que la perte de 2011.

General Motors est ainsi déficitaire pour la treizième année de suite en Europe, où le constructeur détient les marques Opel et Vauxhall.

Le constructeur a réalisé sur les trois derniers mois de l'année 2012 un bénéfice net de 892 millions de dollars, soit 54 cents par action, contre 472 millions (28 cents/action) un an plus tôt.   Suite...

 
General Motors publie un bénéfice trimestriel inférieur aux attentes, plombé par le creusement de ses pertes en Europe, conséquence de la baisse des volumes et des prix de vente. /Photo d'archives/REUTERS/Jeff Kowalsky