American Airlines et US Airways annoncent leur fusion

jeudi 14 février 2013 16h46
 

par Soyoung Kim et Karen Jacobs

NEW YORK/ATLANTA (Reuters) - American Airlines et US Airways ont annoncé jeudi qu'elles comptaient fusionner dans le cadre d'un accord qui doit donner naissance à la première compagnie aérienne mondiale.

La transaction représente une valeur comptable combinée de l'ordre de 11 milliards de dollars sur la base du cours de Bourse d'US Airways au 13 février.

Les négociations sur cet accord, qui doit encore être approuvé par le tribunal fédéral des faillites, ont pris plus d'un an. American Airlines, filiale d'AMR, est placée sous le régime des faillites depuis novembre 2011, tout comme sa maison mère.

L'actuelle direction d'US Airways, menée par son directeur général Doug Parker, partisan de longue date de la consolidation du secteur, prendra la tête du nouveau groupe.

Âgé de 51 ans, Doug Parker a été à l'origine du processus de consolidation du secteur du transport aérien américain en 2005, quand son groupe America West Holdings a racheté US Airways, sauvant ainsi la compagnie de la faillite.

"La valeur de cette fusion est si élevée que nous sommes impatients de nous mettra au travail", a-t-il déclaré. "L'intégration de compagnies aériennes peut parfois être difficile, mais nous en avons (déjà) accompli une chez US Airways. Nous savons ce qu'il faut faire et nous connaissons les erreurs à éviter."

Vers 15h30 GMT, l'action US Airways était toutefois en baisse de 3,88% à 14,09 dollars tandis que le titre coté d'AMR bondissait de plus de 53% à 1,99 dollar.

Les créanciers d'AMR détiendront 72% de la nouvelle compagnie, le solde revenant aux actionnaires d'US Airways, et occuperont cinq des douze places au conseil d'administration. US Airways occupera quatre places, et les trois restantes seront réservées à des responsables d'AMR.   Suite...

 
American Airlines et US Airways comptent fusionner dans le cadre d'un accord qui permettra de former la première compagnie aérienne mondiale. /Photo prise le 10 février 2013/REUTERS/Mike Theiler