La récession dans la zone euro s'est accentuée au 4e trimestre

jeudi 14 février 2013 13h03
 

par Annika Breidthardt et Vicky Buffery

PARIS/BERLIN (Reuters) - La zone euro s'est enfoncée davantage qu'attendu dans la récession au quatrième trimestre 2012 pénalisée par la contraction marquée de l'activité en France et en Allemagne, ses deux principales économies.

L'aggravation de la récession au sein de la zone euro fin 2012 compromet les espoirs de reprise au début de cette année où les économistes interrogés par Reuters s'attendent à une nouvelle contraction de l'activité.

Le produit intérieur brut des Dix-Sept a diminué de 0,6% par rapport au troisième trimestre selon Eurostat, après une baisse de 0,1% sur juillet-septembre.

Le recul de l'activité, le plus marqué sur un trimestre depuis le début 2009, dépasse les anticipations des 61 économistes interrogés par Reuters qui prévoyaient en moyenne une contraction de 0,4%. Sur l'ensemble de l'année, le PIB de la zone euro a chuté de 0,5%.

Au sein du bloc, seules l'Estonie et la Slovaquie ont enregistré une croissance de l'activité au quatrième trimestre, les données n'étant toutefois pas disponibles pour l'Irlande, le Luxembourg, Malte et la Slovénie.

L'économie allemande s'est contractée de 0,6% au quatrième trimestre selon les données officielles publiées jeudi, enregistrant sa plus mauvaise performance sur un trimestre depuis le point bas de la crise financière en 2009.

Les économistes interrogés par Reuters s'attendaient en moyenne à une contraction de 0,5%.

En France aussi, le recul de 0,3% de l'activité au quatrième trimestre est supérieur aux attentes des économistes qui anticipaient en moyenne une contraction de 0,2%.   Suite...

 
LA CROISSANCE DE LA ZONE EURO