Renault vise un résultat opérationnel positif dans l'automobile

jeudi 14 février 2013 13h35
 

par Gilles Guillaume

BOULOGNE-BILLANCOURT (Hauts-de-Seine) (Reuters) - Renault compte renouer cette année avec un bénéfice opérationnel dans l'automobile, ses 15 nouveaux modèles et la croissance à l'international devant permettre de contrer les incertitudes qui planent toujours sur le marché européen.

Le constructeur a accusé une légère perte opérationnelle de 25 millions d'euros l'an dernier dans sa branche auto, contre une marge opérationnelle positive de 330 millions en 2011. Cette perte reste toutefois minime comparée à la perte opérationnelle courante de 1,5 milliard d'euros dont son concurrent PSA Peugeot Citroën a fait état mercredi.

"Renault a réussi à produire des résultats tout à fait décents dans un environnement très difficile", a déclaré le PDG Carlos Ghosn au cours d'une conférence avec les analystes financiers. "Mais la principale inconnue, ici, c'est le marché européen."

Le constructeur, qui avait dû renoncer en fin d'année dernière à son objectif de hausse des ventes en 2012, attend cette année une croissance de 3% du marché automobile mondial, une baisse d'au moins 3% du marché en Europe et un recul de 3% à 5% en France.

"Le groupe a pour objectif en 2013, sous réserve que les marchés européens et français ne soient pas significativement inférieurs au niveau attendu, d'augmenter ses volumes de ventes, de dégager une marge opérationnelle de l'automobile positive et de générer un free cash flow opérationnel de l'automobile positif", a indiqué Renault dans un communiqué.

L'an dernier, le free cash flow opérationnel de la division automobile a été positif à hauteur de 597 millions d'euros.

A la Bourse de Paris à 10h50, le titre Renault s'inscrivait en tête des hausses de l'indice CAC 40 avec un bond de 5,5% à 45,58 euros.

"Les prévisions pour 2013 sont rassurantes", commente un trader en poste à Paris. "La confirmation de l'objectif de deux milliards d'euros de free cash flow sur 2011-2013 implique un free cash flow d'au moins 400-500 millions d'euros en 2013."   Suite...

 
Le PDG de Renault, Carlos Ghosn. Le constructeur compte renouer cette année avec un bénéfice opérationnel dans l'automobile, ses 15 nouveaux modèles et la croissance à l'international devant permettre de contrer les incertitudes qui planent toujours sur le marché européen. /Photo prise le 14 février 2013/REUTERS/Charles Platiau