Asie et Amérique soutiennent l'activité d'Euler Hermes

mercredi 13 février 2013 18h56
 

PARIS (Reuters) - Euler Hermes a profité l'an dernier du dynamisme des marchés américain et asiatique pour compenser le tassement de ses activités dans la zone euro du fait de la crise, limitant ainsi le repli de ses résultats.

L'assureur-crédit, filiale de l'assureur allemand Allianz, a dégagé un chiffre d'affaires global en hausse de 5,4% en 2012 à 2,39 milliards d'euros.

Mais la situation est très contrastée selon les zones géographiques.

Si ses revenus ont bondi de près de 40% en Asie-Pacifique et de près de 19% sur le continent américain, ils stagnent voire reculent sur ses principaux marchés européens.

En Allemagne, en Autriche et en Suisse, le chiffre d'affaires progresse de seulement 0,5% tandis qu'il recule de 0,7% en France.

"La croissance du chiffre d'affaires a été atone sur les marchés européens traditionnels", souligne Euler Hermes dans un communiqué.

"Les investissements réalisés durant ces dernières années au Brésil, en Californie, en Chine, au Moyen-Orient, en Russie et en Turquie ont alimenté la croissance", poursuit la société.

PAS DE REPRISE DE L'ÉCONOMIE AVANT LE S2

A fin 2012, le ratio de sinistres (montant des sinistres rapporté aux primes) de l'assureur-crédit ressort à 51,7% contre 45,1% un an plus tôt, portant son ratio combiné à 75,2% au 31 décembre 2012. Il était de 70% fin 2011.   Suite...