Total accentue ses efforts d'exploration et de cessions

mercredi 13 février 2013 12h30
 

par Benjamin Mallet

PARIS (Reuters) - Total prévoit une hausse de son budget d'exploration en 2013 et souhaite accélérer son programme de cessions après avoir publié une hausse de ses résultats au quatrième trimestre 2012.

La troisième compagnie pétrolière européenne par la capitalisation boursière, derrière Royal Dutch Shell et BP, vise des investissements nets de 22 milliards de dollars (16,3 milliards d'euros) pour 2013, un niveau stable par rapport à 2011 et 2012.

Son budget d'exploration atteint à lui seul 2,8 milliards de dollars pour 2013, contre 2,5 milliards en 2012, le groupe prévoyant une soixantaine de forages cette année. Une quinzaine sont jugés "très prometteurs" - dans les gisements que l'industrie surnomme les "elephants" et les "big cats" -, notamment en Côte d'Ivoire, au Gabon, au Kenya, en Indonésie et au Brésil.

"Pour pouvoir croître, il faut investir. Pour pouvoir avoir du 'cash flow', il faut investir", a déclaré lors d'une conférence de presse le PDG de Total, Christophe de Margerie.

"On va faire tout pour éviter que les prix ne s'enflamment, et la meilleure manière (...) c'est très clairement d'investir plus", a-t-il ajouté.

En matière de production, Total confirme viser une croissance de 3% par an en moyenne sur la période 2011-2015 et table sur un potentiel de trois millions de barils équivalent pétrole par jour à l'horizon 2017, contre 2,3 millions en 2012.

La croissance devrait atteindre 2% à 3% en 2013 après une baisse de 2% en 2012. "Il y a toujours, au niveau de la profession, cette espèce de suspicion que nous investissons et que les productions sont en retard, nous tenons à montrer clairement que ce n'est pas le cas", a déclaré Christophe de Margerie.

Total table notamment sur un redémarrage progressif au cours du premier trimestre de sa plate-forme d'Elgin-Franklin, en mer du Nord, arrêtée depuis une fuite de gaz survenue en mars 2012.   Suite...

 
Le PDG de Total, Christophe de Margerie. La troisième compagnie pétrolière européenne par la capitalisation boursière confirme ses objectifs de production sur fond de résultats annuels en hausse, et prévoit d'augmenter de 12% son budget d'exploration en 2013./Photo prise le 13 février 2013/REUTERS/Philippe Wojazer