Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

lundi 11 février 2013 18h39
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour lundi à la Bourse de Paris, où le CAC 40 a effacé la totalité de ses gains en fin de journée et clôturé quasi inchangé à 3.650,58 points (+ 0,03%) alors que les risques politiques en Espagne et en Italie continuent d'inquiéter :

* Plus forte hausse du CAC 40, SANOFI a gagné 3,4% à 71,4 euros. Le titre a bénéficié du revers essuyé par son concurrent danois Novo Nordisk (-13,22%) aux Etats-Unis pour le Tresiba, une insuline de nouvelle génération.

* MICHELIN a gagné 2,25% à 72,7 euros, soutenu par une note de Morgan Stanley qui, tout en soulignant les perspectives plutôt moroses de l'industrie du pneu, estime que Michelin devrait retrouver une croissance solide en 2014 grâce à la baisse des cours des matières premières et une reprise des volumes. CM-CIC Securities a relevé son conseil à "accumuler" contre "conserver" sur la valeur. Michelin doit publier mardi matin ses résultats annuels.

* Plus forte baisse du CAC 40, PPR a subi des prises de bénéfice et perdu 2,27% à 157,15 euros, effaçant l'essentiel des 2,75% gagnés vendredi. Même chose pour LVMH qui a reculé de 1,31% à 131,35 euros après un gain de 1,8% vendredi.

* TECHNIP a perdu 2,01% à 78,38 euros. Le titre est entré dans une configuration technique baissière après avoir cassé un support autour de 83,4 euros puis, ce mardi, à 78,52 euros.

* REXEL (-3,07% à 15,315 euros) a accusé la plus forte baisse du SBF 120, le titre étant dans une configuration technique baissière s'il ne parvient pas à franchir 16,2 euros, estiment des analystes graphiques.

* A l'inverse, NEXANS (+3,9% à 38,5 euros) a fini en tête des hausses du SBF 120 sur des achats à bon compte après avoir perdu plus de 6% depuis le début du mois.

* EDENRED a perdu 1,63% à 23,855 euros après avoir annoncé que la dévaluation envisagée par le gouvernement du Venezuela aurait pour effet une baisse de 1,3% sur le chiffre d'affaires 2013 du groupe.

* AIR FRANCE-KLM a cédé 1,27% à 8,174 euros, les investisseurs étant tentés de prendre leurs bénéfices avant la publication des résultats annuels du transporteur aérien, le 22 février.   Suite...

 
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS