Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

lundi 11 février 2013 08h22
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre lundi à la Bourse de Paris, attendue en légère hausse à l'ouverture, le contrat à terme sur l'indice CAC 40 gagnant 0,2% vers 8h00 dans un climat qui reste marqué par les inquiétudes face aux tensions politiques en Espagne et en Italie.

* EIFFAGE a fait état vendredi d'un chiffre d'affaires en hausse de 2,2% à structure réelle, la bonne tenue de son activité en France ayant compensé un retrait dans le reste de l'Europe.

* EDF - La Cour des comptes juge l'électricien trop généreux avec ses salariés dans son rapport annuel qui sera publié mardi, rapporte la presse du week-end citant l'augmentation de 3% à 4 % par an des rémunérations des agents d'EDF sur la période 2005-2010, contre +2,6% environ pour les groupes industriels auxquels se compare la société.

Les rémunérations des dirigeants sont également critiquées, la rémunération globale du PDG ayant été multipliée par 2,35, en euros courants, sur la même période.

Par ailleurs, Edison, filiale italienne d'EDF, a renoué avec les profits en 2012, les prix plus bas de ses achats de gaz ayant compensé la baisse des revenus tirés de la vente d'électricité et de gaz naturel.

* DASSAULT AVIATION - Les discussions pour l'achat d'avions Rafale par l'Inde semblent avancer positivement, a déclaré dimanche le ministre français, des Affaires étrangères, Laurent Fabius.

* CASINO, CARREFOUR - Auchan, Casino, Carrefour, Cora, Monoprix et Picard ont retiré des produits Findus et Comigel de la vente, après la découverte en Europe de viande de cheval dans des plats au boeuf, a annoncé dimanche la Fédération du commerce et de la distribution (FCD).

* BOURSORAMA, la filiale de banque en ligne de la SOCIÉTÉ GÉNÉRALE, a annoncé lundi un léger recul de son bénéfice net part du groupe en 2012, malgré un rebond enregistré au quatrième trimestre, et une baisse de 8% de son produit net bancaire (PNB) dans un contexte macro-économique difficile et une baisse des volumes échangés sur les marchés boursiers.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Catherine Monin

 
Le groupe EDF, que la Cour des comptes juge trop généreux avec ses salariés dans son rapport annuel qui sera publié mardi, à suivre lundi à la Bourse de Paris. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau