IAG confiant pour le Boeing 787, peut-être pas avant "des mois"

samedi 9 février 2013 21h01
 

DUBLIN (Reuters) - Le directeur général d'International Airlines Group (IAG) s'est dit confiant samedi dans la capacité de Boeing à résoudre les problèmes de son Boeing 787 Dreamliner, mais estimé que cela pourrait prendre "des mois".

"Je suis confiant dans le fait que Boeing va trouver une solution technique aux problèmes qui ont été identifiés. Je m'attends à ce que le Dreamliner puisse voler à nouveau dans un délai raisonnable, mais il va y avoir du retard", a déclaré Willie Walsh à Dublin.

"Je ne sais pas combien de temps cela va prendre car ils doivent revoir la conception de leur système de batterie et je m'attends à ce que cela prenne quelques mois", a-t-il ajouté.

Willie Walsh a toutefois assuré qu'IAG, l'entité formée par British Airways et Iberia, ne remettait pas en question "les commandes passées à Boeing".

Tous les Boeing 787 sont cloués au sol depuis le 16 janvier en raison de plusieurs incidents récurrents, notamment avec les batteries au lithium.

L'administration de l'aviation civile américaine (FAA) a toutefois autorisé jeudi Boeing à reprendre les vols d'essai de son Dreamliner.

Stephen Mangan, Tangi Salaün pour le service français

 
Le directeur général d'International Airlines Group (IAG) s'est dit confiant samedi dans la capacité de Boeing à résoudre les problèmes de son Boeing 787 Dreamliner, mais estimé que cela pourrait prendre "des mois". /Photo prise le 17 décembre 2012/REUTERS/Heinz-Peter Bader