February 8, 2013 / 2:53 PM / 4 years ago

Wall Street ouvre en hausse après de bons indicateurs

2 MINUTES DE LECTURE

Wall Street débute en hausse vendredi après de bons indicateurs commerciaux en provenance des Etats-Unis, de la Chine et de l'Allemagne. L'indice Dow Jones gagne 0,17%, à 13.967,47 points. Le Standard & Poor's 500, plus large, s'adjuge 0,25% à 1.513,18 et le Nasdaq Composite prend 0,44% à 3.179,03. /Photo d'archives/Brendan McDermid

NEW YORK (Reuters) - Wall Street débute en hausse vendredi après de bons indicateurs commerciaux en provenance des Etats-Unis, de la Chine et de l'Allemagne, mais le S&P 500, près de ses pics de cinq ans, s'apprête à afficher sa première baisse hebdomadaire de l'année.

Le déficit commercial américain a été ramené en décembre à son plus bas niveau en près de trois ans.

De même, la Chine a vu ses exportations et ses importations augmenter plus vite que prévu en janvier et l'Allemagne a enregistré pour l'année 2012 son deuxième meilleur excédent commercial en plus de 60 ans. et

L'indice Dow Jones gagne 0,17%, à 13.967,47 points. Le Standard & Poor's 500, plus large, s'adjuge 0,25% à 1.513,18 et le Nasdaq Composite prend 0,44% à 3.179,03.

Le S&P 500 vient d'aligner cinq semaines de hausse d'affilée et affiche un gain de 5,8% depuis le début de 2013.

"Le marché est arrivé à un point où il faudrait un catalyseur très puissant pour franchir les prochaines résistances, mais la bonne nouvelle est que le S&P a testé plusieurs fois de nouveaux supports autour de 1.504, sans les enfoncer", note Art Hogan, de Lazard Capital Markets à New York.

Microchip Technology s'adjuge 8,8% après avoir fait état de résultats trimestriels meilleurs que prévu.

De même, Activision Blizzard, filiale de Vivendi, bondit de près de 10% après avoir publié des résultats en hausse pour le quatrième trimestre.

En revanche, Moody's recule encore de 3,4%, malgré ses bons résultats et perspectives, alors que le département américain de la Justice et plusieurs Etats envisagent de poursuivre devant les tribunaux l'agence de notation, à qui ils reprochent d'avoir trompé les investisseurs avant la crise de 2007.

Ryan Vlastelica, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Nicolas Delame

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below