Nexans prépare un plan d'économies en Europe

jeudi 7 février 2013 09h11
 

PARIS (Reuters) - Nexans prépare un plan d'économies en Europe pour redresser une marge qu'il attend stable en 2013, année marquée par de grandes incertitudes sur l'activité du continent.

Le numéro deux mondial du câble électrique a renoué en 2012 avec un bénéfice mais vu sa marge opérationnelle baisser de 22,6% sur l'année à cause de difficultés d'exécution dans la haute tension sous-marine et de la faiblesse de l'industrie et du BTP en Europe.

"Nous anticipons un premier semestre en Europe faible", a dit Nicolas Badré, directeur financier du groupe, au cours d'une téléconférence de presse. "Le ralentissement a vraiment été sensible sur la deuxième partie de l'année 2012 et nous ne voyons pas à ce jour de récupération rapide dans les six prochains mois."

L'an dernier, Nexans a dégagé un bénéfice net, part du groupe, de 27 millions d'euros l'an dernier, contre une perte de 178 millions en 2011, et proposé de verser un dividende de 0,50 euro.

Sa marge opérationnelle est tombée à 202 millions d'euros, soit 4,2% du chiffre d'affaires, contre 261 millions (5,7%) en 2011, tandis que le résultat opérationnel est ressorti à 142 millions d'euros, conséquence notamment de la dépréciation des actifs du groupe en Egypte, où l'activité n'est toujours pas revenue à la normale après le printemps arabe de 2011.

Nexans prévoit en 2013 une marge opérationnelle "sensiblement équivalente" à celle de l'année écoulée, mais veut la porter à 350-400 millions d'euros d'ici à 2015 grâce aux marchés à forte croissance et à de nouvelles économies.

Cette restructuration, dont il attend 70 millions d'euros d'économies en année pleine début 2017, concernera en particulier les câbles haute tension terrestres, les câbles industriels spéciaux et les structures administratives.

Prié de préciser l'impact de ces mesures sur les effectifs et sur les sites du groupe, Nicolas Badré a répondu qu'il était trop tôt pour détailler un dispositif devant être présenté aux syndicats au troisième trimestre de l'année.

Nexans avait abaissé fin octobre son objectif de marge au second semestre à cause de l'Europe, où les ventes ont ralenti courant 2012 dans le segment des automatismes et des biens d'équipement à l'industrie, et celui de la moyenne et basse tension pour le bâtiment.   Suite...

 
Nexans, numéro deux mondial du câble, renoue avec un bénéfice en 2012, mais voit sa marge opérationnelle baisser sur l'ensemble de l'année, malgré un redressement de sa rentabilité au second semestre. /Photo d'archives/REUTERS