Bankia revoit ses suppressions d'emplois à la baisse

mercredi 6 février 2013 19h27
 

MADRID (Reuters) - La banque espagnole Bankia a accepté mercredi de revoir à la baisse le nombre de suppressions d'emplois prévues dans le cadre de sa restructuration, mais celles-ci seront tout de même supérieures à 4.000.

La banque nationalisée, qui emploie quelque 19.000 personnes, avait prévu de supprimer 6.000 postes, dont un millier par la cession d'activités et le reste par licenciement.

Les syndicats contestaient ce chiffre de 5.000 en faisant valoir que l'Union européenne, qui participe au renflouement de Bankia, n'avait pas imposé d'objectif de suppressions d'emplois en échange de son aide.

La banque a finalement accepté de ramener le chiffre à 4.500 et d'encourager prioritairement les départs volontaires.

Selon les syndicats, les quelque 20.000 suppressions de postes prévues cette année dans le secteur bancaire espagnol ramèneront les effectifs de celui-ci à leur niveau de 1975, alors même que le taux de chômage atteint 26% dans le pays.

Rodrigo de Miguel et Jesus Aguado Véronique Tison pour le service français

 
La banque espagnole Bankia, qui comptait supprimer 6.000 postes dans le cadre de sa restructuration, revoit à la baisse ce nombre. Celui-ci sera tout de même supérieur à 4.000. /Photo d'archives/REUTERS/Susana Vera