RBS paiera 615 millions de dollars pour le scandale du Libor

mercredi 6 février 2013 14h50
 

LONDRES (Reuters) - Royal Bank of Scotland (RBS) a annoncé mercredi qu'elle paierait un total de 615 millions de dollars (455 millions d'euros) d'amendes liées au scandale de manipulation du Libor.

Dans un communiqué, la banque britannique précise que John Hourican, directeur général de sa division marchés, quittera le groupe.

Deux traders de Londres se sont rendus coupables de collusion avec d'autres banques et brokers mais RBS en tant que personne morale n'est pas accusée de malversation, ajoute-t-elle.

Une source proche du dossier avait dit auparavant s'attendre à ce RBS écope de pénalités de l'ordre de 400 millions de livres (463 millions d'euros) pour son rôle dans le scandale de manipulation du taux interbancaire de référence.

RBS est la troisième banque à conclure un accord avec les autorités dans le dossier de la manipulation des taux Libor, après Barclays et UBS.

Bureau de Londres, Véronique Tison pour le service français

 
Royal Bank of Scotland (RBS) paiera un total de 615 millions de dollars (455 millions d'euros) d'amendes liées au scandale de manipulation du Libor. /Photo d'archives/REUTERS/Stefan Wermuth