Les Bourses européennes confirment leur rebond à la mi-séance

mardi 5 février 2013 13h36
 

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes confirment leur rebond à mi-séance mardi après la correction de la veille et Wall Street est également attendue en hausse.

Les tensions politiques en Espagne et en Italie qui avaient fait chuter les Bourses et l'euro lundi se sont atténuées et les indices PMI publiés dans la matinée ont montré d'encourageants signes de reprise dans la zone euro, à l'exception de la France.

A Paris, le CAC 40 reprend 42,02 points (1,15%) à 3.701,93 points vers 12h15 GMT, au lendemain d'un recul de 3%. Le Dax avance de 0,35% à Francfort et le FTSE-100 de 0,67% à Londres, tandis que l'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 progresse de 0,64% et l'EuroStoxx50 de 1,10%.

La Bourse de Madrid regagne 1,75% et la Bourse de Milan 1,30% après des baisses respectives de 3,8% et 4,5% lundi.

"Pour le moment, on a affaire à une correction, à une consolidation", constate Philippe Gijsels, responsable de la recherche chez BNP Paribas Fortis Global Markets à Bruxelles. "Notre hypothèse de travail reste que, après la correction, la tendance haussière se poursuivra, toujours soutenue par les injections de liquidités des banques centrales et les signes de reprise économique".

L'indice composite PMI établi par Markit pour la zone euro a atteint 48,6 en janvier, son meilleur niveau depuis 10 mois, tout en continuant de dénoter une contraction de l'activité. Mais si la zone euro est convalescente, l'activité reste préoccupante en France où le secteur des services a affiché sa plus forte contraction depuis 2009.

La hausse des futures américains, laissant entrevoir un rebond d'environ 0,5% à l'ouverture à Wall Street, apporte aussi un soutien.

Sur le front des valeurs, les opérateurs télécoms néerlandais KPN (-22,1%) et suédois Tele2 (-10,6%) chutent lourdement en réaction à des résultats décevants, KPN ayant en outre annoncé une augmentation de capital de quatre milliards d'euros.

Le groupe gazier britannique BG Group (-2,2%) est sanctionné après avoir renoncé à son objectif de production de 2015, un nouveau revers après un précédent avertissement en octobre. Les investisseurs saluent en revanche les résultats d'ARM Holdings (+3,9%), de Givaudan (+3,85%), de Munich Re (+2,4%) et de BP (+1,7%).   Suite...

 
Les Bourses européennes confirment leur rebond à mi-séance mardi après la correction de la veille. Le CAC 40 reprend 1,15% à 3.701,93 points vers 13h15, au lendemain d'un recul de 3%. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau