Les Bourses européennes ouvrent sans grand changement

lundi 4 février 2013 10h18
 

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont ouvert sans grand changement lundi, à l'exception de Madrid et Milan qui sont carrément dans le rouge, dans des marchés qui marquent une pause après leur rally, malgré la hausse de Wall Street où l'indice Dow Jones a franchi les 14.000 points vendredi.

À Paris, l'indice CAC 40 cède 0,07% à 3.770,80 points vers 8h35 GMT. À Francfort, le Dax est stable (-0,06%)% et à Londres, le FTSE cède 0,2%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 est stable. Madrid perd 0,5% et Milan 1%.

"Après un nouveau mouvement de consolidation, peut-être plus important, la dynamique haussière se remettra en place pour aller chercher les plus hauts de 2011 (ou 2007)", estime Gérard Sagnier, analyste chartiste chez Aurel BGC.

Les secteurs technologique (+1,1%) et des services collectifs (+0,7%) sont en tête des hausses tandis que les bancaires (-0,22%), les télécoms (-0,47%) et la construction (-0,3%) sont en queue de peloton.

Aux valeurs, Imtech plonge de plus de 35%, réagissant à l'annonce faite plus tôt par le groupe d'ingénierie néerlandais d'une dépréciation de 100 millions d'euros sur ses projets en Pologne.

En Espagne, Acciona perd encore 4%, après une chute de 13% vendredi, à la suite de mesures destinées à réduire l'endettement de l'Etat vis-à-vis du secteur de l'énergie et notamment la fin de la corrélation entre les tarifs d'électricité et l'indice des prix à la consommation et la limitation de la marge de manœuvre en matière de prix pour les énergies renouvelables.

Monte Paschi cèdait près de 6%. Le scandale entourant la plus ancienne banque du monde risque de prendre de l'ampleur à trois semaines des élections législatives, un tribunal italien a jugé que le projet de la Banque d'Italie de recourir à des obligations pour renflouer la banque était licite.

Selon EPFR Global, les fonds actions européennes ont attiré encore 18,7 milliards de dollars pendant la dernière semaine de janvier, un mouvement particulièrement sensible en Italie, alimentant les spéculations de "grande rotation" des obligations vers les actions.

Toutefois, certains intervenants aux Etats-Unis se montrent sceptiques sur l'impact haussier de ce phénomène de "grande rotation" des capitaux.   Suite...

 
Les Bourses européennes ont ouvert sans grand changement lundi, à l'exception de Madrid et Milan qui sont carrément dans le rouge, dans des marchés qui marquent une pause après leur rally. À Paris, l'indice CAC 40 cède 0,07% à 3.770,80 points vers 8h35 GMT. À Francfort, le Dax est stable (-0,06%)% et à Londres, le FTSE cède 0,2%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 est stable. Madrid perd 0,5% et Milan 1%. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau