Exxon Mobil et Chevron soutenus par le raffinage

vendredi 1 février 2013 18h27
 

HOUSTON/SAN FRANCISCO (Reuters) - Des marges de raffinage plus confortables et une amélioration des performances de leurs activités pétrochimiques ont permis à Exxon et Chevron de dégager des bénéfices meilleurs qu'attendu au quatrième trimestre.

La production d'hydrocarbures provenant des gaz de schiste américains a en effet permis d'améliorer les marges de raffinage chez la plupart des sociétés implantées aux Etats-Unis tandis que les groupes chimiques bénéficiaient de la baisse des cours du gaz naturel, un élément primordial pour leurs activités.

Le bénéfice d'Exxon est ressorti à 9,95 milliards de dollars, soit 2,20 dollars par action, contre 9,4 milliards (1,97 dollar/action) un an auparavant. Dans sa seule activité de raffinage, le bénéfice a quadruplé à 1,77 milliard de dollars.

Chez Chevron, le bénéfice net a atteint 7,2 milliards de dollars (3,70 dollars par action) contre 5,1 milliards (2,58 dollars/action) au dernier trimestre 2011.

Dans ses activités de raffinage, les bénéfices ont atteint 925 millions de dollars, contre une perte de 61 millions de dollars un an plus tôt.

Du côté de la production, en revanche, la situation est moins reluisante pour Exxon. Elle a diminué de 5% à 4,29 millions de barils équivalent pétrole par jour (BEPJ) dans le gaz et le pétrole.

Chevron a de son côté amélioré la sienne, passée à 2,67 millions de BEPJ.

Vers 16h30 GMT, l'action Exxon cédait 0,1% à Wall Street tandis que le titre Chevron prenait 0,74%.

Anna Driver et Braden Reddall, Nicolas Delame pour le service français, édité par Marc Angrand

 
Exxon Mobil affiche une hausse de 6% de son bénéfice trimestriel, due entre autres à l'amélioration des marges de raffinage. Le premier groupe pétrolier coté au monde a réalisé au quatrième trimestre un bénéfice net de 9,95 milliards de dollars contre 9,4 milliards un an auparavant. /Photo d'archives/REUTERS/Jessica Rinaldi