Les marchés européens progressent à mi-séance

vendredi 1 février 2013 13h27
 

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes progressent vendredi à mi-séance, à l'exception de Madrid, soutenues par des indicateurs d'activité meilleurs que prévu dans la zone euro, tandis que Wall Street s'annonce en hausse également, en attendant les chiffres américains de l'emploi cet après-midi.

L'indice PMI manufacturier pour l'ensemble de la zone euro a atteint en janvier son meilleur niveau depuis près d'un an à 47,9 contre 46,1 en décembre.

"Ces indicateurs, qui prouvent qu'il n'y a pas de nouveaux rebondissements de la crise de la dette dans la région, confortent le sentiment que la zone euro est sur la voie d'un retour à la croissance d'ici mi-2013", a dit Chris Williamson, économiste chez Markit qui publie les PMI.

Mais après des indicateurs chinois mitigés ce matin , et les bons indices manufacturiers européens, les investisseurs attendent maintenant les chiffres de l'emploi aux Etats-Unis. Ils anticipent 160.000 créations d'emplois et un taux de chômage inchangé à 7,8%.

À Paris, l'indice CAC 40 gagne 0,91% à 3.766,74 points vers 12h00 GMT, soutenu par Crédit agricole (+3%) et STMicroelectronics (+3,8%). À Francfort, le Dax prend 0,25% et à Londres, le FTSE 0,39%, mais à Madrid, l'indice Ibex perd 1,7%, affecté par son secteur bancaires après la chute des résultats des banques du pays. Banco Santander notamment, qui a publié un bénéfice en baisse de 59% jeudi, perd 3,4%.

L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 affiche un gain de 0,12%.

Les futures sur indices signalent une ouverture de Wall Street en hausse de 0,25% à 0,45%.

Aux valeurs, Electrolux perd plus de 6% à Stockholm après avoir annoncé une progression plus faible que prévu de son bénéfice opérationnel courant au quatrième trimestre 2012 en raison de la baisse de ses ventes en Europe.

Les Bunds ont effacé leurs pertes et l'euro a réduit ses gains après l'annonce que les banques allaient rembourser, la semaine prochaine, encore 3,5 milliards d'euros de prêts accordés par la Banque centrale européenne (BCE) l'an dernier, un chiffre nettement inférieur aux attentes du marché et aux 137,2 milliards remboursés cette semaine.

Sur le marché pétrolier, le Brent se hisse vers les 116 dollars et s'oriente vers une sixième semaine de hausse d'affilée, dopé par l'optimisme croissant concernant la reprise mondiale et par un regain de tensions au Moyen-Orient.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

 
Les Bourses européennes progressaient à mi-séance, à l'exception de Madrid. À Paris, le CAC 40 gagnait 0,91% vers 12h00 GMT. A Francfort, le Dax prenait 0,25% et à Londres, le FTSE 0,39%, mais à Madrid, l'indice Ibex perdait 1,7%. /Photo prise le 1er février 2013/REUTERS/Remote/Janine Eggert