Unibail change de président et fait mieux que prévu en 2012

mercredi 30 janvier 2013 19h28
 

par Alexandre Boksenbaum-Granier

PARIS (Reuters) - Unibail-Rodamco a annoncé mercredi soir la nomination d'un nouveau président du directoire à partir du 25 avril prochain, et la foncière a dit prévoir une croissance d'au moins 5% de son résultat net récurrent par action cette année après avoir enregistré un bénéfice meilleur qu'attendu l'an dernier.

Le groupe franco-néerlandais a également annoncé qu'à compter du 28 février son marché boursier de référence serait NYSE Euronext Amsterdam au lieu de Paris, assurant qu'il conserverait son siège social à Paris et que cette décision était purement technique et n'aurait aucune conséquence organisationnelle.

"C'est une mesure strictement technique qui a pour ambition (...) de conforter notre double inclusion dans le CAC 40 d'une part et l'AEX d'autre part", a expliqué, lors d'une conférence téléphonique, Guillaume Poitrinal, l'actuel président du directoire du groupe.

Interrogé pour savoir si les principaux cadres dirigeants du leader européen de l'immobilier commercial pourrait s'installer à Amsterdam, Guillaume Poitrinal a répondu : "Personne ne bouge. C'est uniquement chez Euronext que nous changeons le marché de référence (...) cela ne change rien à notre organisation."

Ce dernier sera remplacé à la présidence du directoire d'Unibail-Rodamco le 25 avril par Christophe Cuvillier, actuellement directeur général des opérations et ancien P-DG de la FNAC de 2008 à 2010. Jean-Marie Tritant, actuellement directeur général Centres commerciaux et Bureaux France sera alors promu directeur général des opérations.

SURPERFORMANCE DE L'ACTIVITÉ DES COMMERÇANTS

A fin 2012, le résultat net récurrent (RNR) par action de la foncière est ressorti à 9,6 euros, en hausse de 6,7% par rapport à 2011, contre un objectif d'une hausse de 4%, soutenu par la croissance des chiffres d'affaires des commerçants, d'une baisse de son coût moyen de financement et de la maîtrise des frais généraux. Le groupe vise un RNR par action de 14 euros d'ici à 2017.

Les analystes du consensus Thomson Reuters I/B/E/S anticipaient un bénéfice de 9,50 euros en 2012.   Suite...