La France s'inquiète de la hausse de l'euro

mercredi 30 janvier 2013 16h48
 

par Jean-Baptiste Vey

PARIS (Reuters) - La France s'inquiète de l'appréciation de l'euro et mènera le "combat" à l'Eurogroupe et au G20 pour un retour à un plus juste niveau des parités, ont déclaré des hauts responsables français.

L'euro a atteint mercredi son plus haut niveau depuis 14 mois face au dollar, à plus de 1,35 dollar, et son plus haut niveau depuis 33 mois face au yen, des parités qui pèsent sur les exportations même si elles allègent le coût des importations, en particulier d'énergie.

"L'euro est trop haut par rapport à ce que l'économie européenne est en droit d'attendre", a dit mercredi le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, interrogé lors d'une conférence de presse.

"Nous sommes attentifs à cette question qui est débattue au sein de l'Eurogroupe et qui fait l'objet de toute l'attention du président de la République, du Premier ministre et du gouvernement français", a-t-il poursuivi.

Les responsables politiques européens s'abstiennent le plus souvent de commenter le niveau de l'euro, la politique monétaire étant du ressort exclusif de la Banque centrale européenne, qui est indépendante, et dont plusieurs membres ne croient pas à une politique délibérée d'affaiblissement du dollar par la Réserve fédérale américaine - souvent soupçonnée en France.

Mais, selon une source au ministère des Finances, si elle témoigne d'un regain salutaire de confiance dans la zone euro, "l'appréciation actuelle de l'euro est aussi un désavantage pour nos exportations parce que dans d'autres zones de la planète, on a des politiques monétaires plus offensives qu'en Europe".

"Il est de la responsabilité des instances internationales, à commencer par l'Eurogroupe et le G20, de veiller à la définition du retour à un juste niveau des parités, c'est un combat que nous allons mener", a poursuivi la source.

Les craintes d'une "guerre des changes" ou d'une "guerre des monnaies" se sont nettement accrues avec l'anticipation d'une politique monétaire japonaise agressive.   Suite...

 
Alors que l'euro a atteint mercredi son plus haut niveau depuis 14 mois face au dollar, à plus de 1,35 dollar, et son plus haut niveau depuis 33 mois face au yen, Paris s'inquiète de l'appréciation de l'euro. La France dit qu'elle mènera le "combat" à l'Eurogroupe et au G20 pour un retour à un plus juste niveau des parités, qui ont un impact sur les exportations. /Photo prise le 20 août 2012/REUTERS/Michaela Rehle