Wall Street ouvre sur une note stable après le PIB américain

mercredi 30 janvier 2013 15h46
 

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a ouvert sur une note stable mercredi, après l'annonce d'une contraction inattendue du PIB américain au cours du quatrième trimestre mais alors que le nombre d'emplois créés dans le secteur privé au mois de janvier a été plus élevé que prévu.

Quelques minutes après l'ouverture, l'indice Dow Jones perd 0,09 %, à 13.942,47 points. Le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,03% à 1.507,48 points et le Nasdaq Composite prend 0,05% à 3.155,16 points.

Boeing avance de 0,46% à 74 dollars après la publication de résultats trimestriels en baisse mais meilleurs qu'attendu et le groupe d'aérospatiale et de défense ne prévoyant pas d'"impact financier significatif" de l'interdiction de voler des 787 Dreamliner par les régulateurs sur ses résultats de 2013.

Le produit intérieur brut (PIB) américain s'est contracté de 0,1%, au quatrième trimestre 2012, en rythme annuel, son premier recul depuis la récession de 2007-2009, dans un contexte de ralentissement de la reconstitution des stocks et de forte baisse des dépenses de l'Etat.

"Il s'agit d'une fissure dans la récente série d'indicateurs économiques meilleurs qu'attendu. Cela va pousser à la prudence", commente Wayne Kaufman, analyste marchés en chef chez John Thomas Financial à New York.

"S'il s'avérait que Sandy et le 'mur budgétaire' étaient à l'origine (de cette contraction), on en ferait abstraction", ajoute-t-il cependant.

Le secteur privé américain a en revanche créé 192.000 emplois au mois de janvier, un chiffre nettement supérieur aux attentes, tandis que le chiffre de décembre en lui a été revu en forte baisse, à 185.000 contre 215.000 annoncés initialement, selon l'enquête mensuelle du cabinet de conseil ADP.

Ryan Vlastelica, Agathe Machecourt pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

 
Wall Street a ouvert sur une note stable mercredi, après l'annonce d'une contraction inattendue du PIB américain au cours du quatrième trimestre mais alors que le nombre d'emplois créés dans le secteur privé au mois de janvier a été plus élevé que prévu. Quelques minutes après l'ouverture, le Dow Jones perd 0,09 %, le Standard & Poor's 500 recule de 0,03% et le Nasdaq Composite prend 0,05%. /Photo prise le 28 janvier 2013/REUTERS/Brendan McDermid