Les Bourses européennes terminent en hausse

mardi 29 janvier 2013 18h54
 

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en légère hausse mardi, se stabilisant autour de leurs plus hauts de deux ans dans l'attente de nouveaux éléments d'impulsion.

Plombé le matin par le secteur bancaire, l'indice CAC 40 de la Bourse de Paris s'est repris dans l'après-midi pour terminer en hausse de 4,93 points ou 0,13% à 3.785,82 points. À Francfort, le Dax a avancé de 0,20% tandis qu'à Londres l'indice FTSE s'octroyait 0,71%, sous l'impulsion du groupe minier Anglo American.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 a gagné 0,47% et l'EuroStoxx 50 0,17%.

Depuis ses plus bas de juin, l'indice FTSEurofirst 300 a repris près de 24% et il a atteint pendant la séance de lundi un pic à 1.176,19, son meilleur niveau depuis le 1er mars 2011.

"La dynamique du marché ralentit un peu après une belle progression mais la tendance haussière reste intacte", juge Petra von Kerssenbrock, analyste technique chez Commerzbank, qui s'attend à ce que les indices fassent du surplace pendant plusieurs jours.

Aux valeurs, Royal Bank of Scotland a chuté de 5,98% à la Bourse de Londres à la suite d'un article du Wall Street Journal selon lequel elle risque une amende de 500 millions de livres (585 millions d'euros) pour son implication présumée dans le scandale de manipulation du taux Libor. Des commentaires négatifs de Berenberg ont par ailleurs pesé sur Crédit Agricole SA (-2,68%) et Société générale (-1,39%) à Paris .

Aux technologiques, l'éditeur allemand de logiciels Software AG a dégringolé de 16,97% après la publication de résultats trimestriels décevants.

A la hausse, le groupe minier Anglo American (+3,04%) a signé la meilleure performance du FTSEurofirst 300 et du Footsie à Londres après l'annonce d'un nettoyage de ses comptes lié au fiasco de son projet de Minas Rio au Brésil .

Plus forte hausse de l'EuroStoxx 50, Philips Electronics a pris 2,26% en réaction à la vente de ses activités audio et vidéo qui doit lui permettre de se recentrer sur des activités plus rentables dans l'électronique grand public.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES