U.S. Steel réduit ses pertes et s'attend à un rebond

mardi 29 janvier 2013 16h10
 

(Reuters) - U.S. Steel, le premier producteur d'acier des États-Unis par les volumes, a réduit ses pertes au quatrième trimestre, des coûts moins élevés ayant permis au groupe de résister à une baisse des prix avant un rebond attendu de la demande au premier trimestre.

La demande en provenance de Chine et d'Europe a diminué en raison notamment des difficultés rencontrées dans les secteurs de l'automobile, l'électroménager et la construction.

Sur le segment de l'acier laminé plat, qui comprend notamment les bandes d'acier, la tôle et le fer-blanc, le groupe de Pittsburgh dit s'attendre à une augmentation des livraisons au premier trimestre.

La branche européenne a publié un résultat d'exploitation de 7 millions de dollars (5,2 millions de dollars), après une perte de 89 millions de dollars un an auparavant. Les coûts d'exploitation ont diminué en Europe en raison d'une baisse des cours des matières premières, précise le groupe.

Le perte nette globale du groupe s'est réduite à 50 millions de dollars, soit 35 cents par action, au quatrième trimestre, contre une perte de 211 millions, soit 1,46 dollar, par action sur la même période l'année précédente.

Le chiffre d'affaires a quant à lui diminué de 7% à 4,49 milliards de dollars.

Le titre a perdu près de 20% en 2012 alors que l'indice Thomson Reuters de l'acier américain a reculé de 8% sur la même période.

Quelques minutes après l'ouverture, l'action US Steel se repliait de 1,01% à 23,48 dollars.

Thyagaraju Adinarayan, Agathe Machecourt pour le service français

 
U.S. Steel, le premier producteur d'acier des États-Unis par les volumes, a réduit ses pertes au quatrième trimestre, des coûts moins élevés ayant permis au groupe de résister à une baisse des prix avant un rebond attendu de la demande au premier trimestre. /Photo prise le 21 juin 2012/REUTERS/Rebecca Cook