Les créations d'entreprises stables en 2012

mardi 29 janvier 2013 12h40
 

PARIS (Reuters) - Le nombre de créations d'entreprises est resté stable l'an passé en France grâce aux immatriculations d'auto-entreprises, selon les chiffres publiés mardi par l'Insee.

Un total de 550.000 créations d'entreprises ont été recensées contre 549.800 en 2011, année qui avait enregistré un recul de 12% par rapport au pic atteint en 2010 (622.000).

Cette stabilité tient à une légère hausse des entreprises individuelles (+2%), elle-même portée par les auto-entreprises (+5%), qui a permis de compenser la baisse des créations de sociétés (-4%). Si l'on exclut les auto-entreprises, le nombre total de créations a reculé de 6% l'an passé.

L'Insee souligne que l'immense majorité des entreprises créées, 95%, "n'ont aucun salarié", la part des auto-entreprises représentant 56% du total contre 53% en 2011. Même hors auto-entrepreneurs, la part des entreprises employeuses reste faible (12%) et leur effectif moyen est de 2,9 salariés.

Par secteur, les hausses les plus fortes l'an passé ont été l'information-communication (+7 %), l'enseignement-santé humaine et action sociale (+6%) ainsi que la construction (+3%).

Mais les créations d'entreprises ont diminué dans l'immobilier (-11 %), et la finance-assurance (-7%), des secteurs où les immatriculations d'auto-entreprises représentent une faible proportion des créations (respectivement 14% et 16%).

Hors auto-entrepreneurs, les créations ont diminué dans tous les secteurs sauf celui de l'enseignement-santé humaine et action sociale (+3%) du fait de la hausse dans la santé humaine.

Les plus fortes baisses ont été enregistrées dans l'industrie (-14%), l'immobilier (-11%) et la finance-assurance (-10%).

Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse

 
Le nombre de créations d'entreprises est resté stable l'an passé en France grâce aux immatriculations d'auto-entreprises, avec un total de 550.000 créations en 2012 contre 549.800 en 2011. /Photo d'archives/REUTERS/Benoît Tessier