Chute du bénéfice de Caterpillar au 4e trimestre

lundi 28 janvier 2013 15h56
 

(Reuters) - Caterpillar a publié lundi un bénéfice trimestriel en baisse de 55%, en raison d'une charge exceptionnelle liée à une fraude comptable dans une filiale chinoise, ses clients ayant en outre vendu leurs stocks existants plutôt que d'acheter de nouvelles machines.

Pour le quatrième trimestre de l'exercice 2012, le premier constructeur mondial de tracteurs et d'excavatrices a publié un bénéfice net de 697 millions de dollars (518,66 millions d'euros), soit 1,04 dollar par action (BPA), contre 1,55 milliard (2,32 dollars/action) pour la même période de 2011.

Son chiffre d'affaires trimestriel a diminué de 7% à 16,08 milliards de dollars (11,97 milliards d'euros), un chiffre très légèrement inférieur aux attentes.

Pour l'année 2013, le groupe américain projette un BPA de 7,00 à 9,00 dollars par action - en deçà d'un consensus donnant 9,12 dollars - et un chiffre d'affaires de 60 à 68 milliards de dollars.

Les bulldozers, tracteurs et autres machines Caterpillar se sont accumulés dans les entrepôts en raison du ralentissement des économies chinoise, américaine et européenne.

Le groupe dit avoir réussi à réduire ses stocks au cours du quatrième trimestre, diminuant leur valeur de 2 milliards de dollars par rapport au trimestre précédent.

Le niveau des stocks reste cependant supérieur d'environ un milliard de dollars aux niveaux de l'année précédente et la direction prévoit une "année difficile" en 2013.

FRAUDE EN CHINE

Le groupe de construction mécanique a par ailleurs dévoilé la semaine dernière une fraude comptable dans une filiale chinoise acquise l'été dernier, l'amenant à passer des provisions sur l'essentiel de la valeur de la transaction et grevant le BPA au quatrième trimestre à hauteur de 87 cents.   Suite...

 
Caterpillar, le premier constructeur mondial de tracteurs et d'excavatrices, publie lundi un bénéfice trimestriel en baisse de 55%, ses clients ayant vendu leurs stocks existants plutôt que d'acheter de nouvelles machines. /Photo prise le 25 janvier 2013/REUTERS/ Rebecca Cook