Les Bourses européennes ouvrent sur une note hésitante

lundi 28 janvier 2013 09h32
 

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert sur une note hésitante lundi après trois séances de hausse, sous l'effet d'une consolidation qui ne remet cependant pas en cause la tendance positive des marchés après le nouveau pic atteint vendredi à Wall Street par l'indice Standard & Poor's 500.

A Paris, l'indice CAC 40 reflue de 0,71 point ou 0,02% après un quart d'heure d'échanges, à 3.777,45 points. Le Dax à Francfort abandonne de même 0,02% alors que le FTSE à Londres avance de 0,06%.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 cède 0,08% mais l'EuroStoxx50 affiche une petite hausse de 0,06% après un gain de 0,78% vendredi.

A Wall Street, le S&P-500 a clôturé vendredi au-dessus des 1.500 points pour la première fois depuis 2007, bénéficiant de résultats de sociétés qui, jusqu'ici, ont été aux trois quarts conformes ou supérieurs aux attentes.

En Europe, la tendance reste aussi soutenue par le bon indice Ifo publié vendredi en Allemagne et par les remboursements anticipés à la Banque centrale européenne de prêts alloués au secteur bancaire en 2011, deux nouvelles qui alimentent les espoirs de reprise dans la zone euro.

"Les indices européens ont tous enregistré des records pour 2012-2013. A nouveau, sur un moindre repli, la puissance acheteuse se met en place", constate Gérard Sagnier, chartiste chez Aurel BGC. "Néanmoins à court terme, le potentiel devrait être testé avec l'arrivée du S&P-500 sur ses niveaux de record historique."

Plus forte hausse du FTSEurofirst 300 et de l'EuroStoxx 50, ASML progresse de 2,58% en réaction à un relèvement de recommandation de Citigroup, passé de "neutre" à "achat" sur le groupe néerlandais, premier équipementier mondial des semiconducteurs.

Aux banques, Monte dei Paschi di Siena, au coeur d'un scandale sur des contrats de dérivés, rebondit de près de 5% après le feu vert de la Banque d'Italie à son renflouement et alors que son président Alexandro Profumo espère l'entrée d'un investisseur financier au capital.

A la baisse, Ryanair cède 2,00% en réaction à ses résultats trimestriels et malgré le relèvement de sa prévision pour l'ensemble de l'exercice 2012-2013.   Suite...

 
Les principales Bourses européennes ont ouvert sur une note hésitante lundi après trois séances de hausse, sous l'effet d'une consolidation qui ne remet cependant pas en cause la tendance positive des marchés après le nouveau pic atteint vendredi à Wall Street par l'indice Standard & Poor's 500. A Paris, le CAC reflue de 0,02% après un quart d'heure d'échanges. Le Dax à Francfort abandonne de même 0,02% alors que le FTSE à Londres avance de 0,06%. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau