Wall Street clôture en hausse

vendredi 25 janvier 2013 22h28
 

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé en hausse de quelque 0,5% vendredi, le S&P 500 clôturant au-dessus de la barre de 1.500 points pour la première fois depuis le 10 décembre 2007, grâce à des données macro-économiques en provenance d'Europe favorables et à des résultats d'entreprises américaines jugés positifs.

Le S&P 500, indice de référence des gérants de fonds a enchaîné sa huitième progression consécutive, une série inédite depuis une suite de neuf séances de hausse d'affilée enregistrée à la fin de 2004.

L'indice Dow Jones des 30 industrielles a gagné 0,51%, soit 70,65 points, à 13.895,98, un plus haut de clôture depuis le 31 octobre 2007. Le S&P-500, plus large, a pris 8,14 points, soit 0,54%, à 1.502,96. Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 19,33 points (+0,62%) à 3.149,71.

Sur l'ensemble de la semaine, le Dow Jones a gagné 1,8%, le S&P 500 1,1% et le Nasdaq 0,5%

Les ventes de logements neufs aux Etats-Unis ont, contre toute attente, reculé en décembre et le prix de vente médian a nettement augmenté par rapport au même mois de 2011, mais ces statistiques n'ont pas altéré le sentiment que la reprise du marché immobilier est désormais bien en marche.

Il est vrai que, sur l'ensemble de 2012, le nombre de ventes de logements neufs a augmenté pour atteindre son plus haut niveau depuis 2009.

"La tendance générale des indicateurs américains est à l'amélioration. La place boursière a poursuivi sa hausse malgré une nouvelle baisse d'Apple et cela aussi est un signe positif", a estimé Quincy Krosby, analyste chez Prudential Financial.

L'action Apple a encore perdu 2,36% à 439,88 dollars, après la chute de 12,35% intervenue jeudi, dans la foulée de résultats trimestriels publiés mercredi qui ont laissé sur leur faim les investisseurs.

La valeur en Bourse du fabricant d'iPhone, d'iPad et d'iMac a fondu de quelque 250 milliards de dollars (186 milliards d'euros) - somme qui correspond à la capitalisation boursière d'une entreprise comme Google - depuis que l'action Apple a atteint un record de plus de 700 dollars fin septembre.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS