Le bénéfice de Honeywell au-dessus du consensus, marge en hausse

vendredi 25 janvier 2013 16h08
 

(Reuters) - Honeywell a annoncé vendredi des résultats du quatrième trimestre très légèrement supérieurs au consensus de Wall Street, reflet des efforts du groupe industriel diversifié américain pour améliorer ses marges bénéficiaires dans un contexte de faible croissance des ventes.

Le groupe spécialisé dans l'électronique embarquée et la domotique a publié vendredi un bénéfice de 251 millions de dollars (186,5 milliards d'euros), soit un BPA de 32 cents, après une perte de 310 millions (40 cents) un an plus tôt.

Hors éléments comptables liés au plan de retraites du groupe, son bénéfice atteint 1,10 dollar par action, tout juste au-dessus du consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Quelques minutes après l'ouverture, le titre Honeywell prenait 0,60% à 68,60 dollars alors que le S&P 500 s'adjugeait 0,35%. Au cours de clôture de jeudi soir, l'action avait pris 18,5% sur un an, surperformant l'indice Standard & Poor 500 qui a pris 13,6%.

Les marges bénéficiaires ont atteint 15,6% du chiffre d'affaires, dont 15,1% un an auparavant, à la suite de l'action de son directeur général Dave Cote en faveur de l'amélioration de la productivité dans les quatre branches d'activités du groupe, y compris via un regroupement de sites.

Son chiffre d'affaires trimestriel a augmenté de 1% à 9,58 milliards de dollars, contre 9,47 milliards il y a un an.

Le groupe confirme sa prévision de résultat annuel comprise en 4,75 et 4,95 dollars par action et s'attend à une hausse de son bénéfice par action (BPA) comprise entre 6% et 11% au premier trimestre - à 1,10-1,15 dollar par action - avec une croissance de ses ventes située entre zéro à 2%. Les analystes tablent sur un BPA du premier trimestre de 1,13 dollar.

Scott Malone, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Nicolas Delame

 
Honeywell, le groupe spécialisé dans l'électronique embarquée et la domotique, a annoncé des résultats du quatrième trimestre très légèrement supérieurs au consensus de Wall Street, reflet des efforts du groupe industriel diversifié américain pour améliorer ses marges bénéficiaires dans un contexte de faible croissance des ventes. /Photo d'archives/REUTERS/Eric Miller