Les valeurs à suivre sur les marchés américains

vendredi 25 janvier 2013 15h07
 

NEW YORK (Reuters) - Principales valeurs à suivre vendredi à Wall Street.

* PROCTER & GAMBLE a publié vendredi un bénéfice de 4,06 milliards de dollars en forte hausse au deuxième trimestre, soit 1,39 dollar par action, le premier groupe mondial de produits ménagers tentant de réinsuffler de la vigueur à des marchés éteints tels que les Etats-Unis.

Le chiffre d'affaires a augmenté de 2% à 22,2 milliards de dollars.

L'action gagnait 2,2% en avant-Bourse.

* MICROSOFT a annoncé un recul de son bénéfice du deuxième trimestre de son exercice 2012-2013, la faiblesse des ventes de la console de jeux Xbox pendant les fêtes de fin d'année ayant éliminé l'effet d'un démarrage satisfaisant sans plus du nouveau système d'exploitation Windows 8.

* AT&T a fait état jeudi d'une croissance plus marquée que prévu de son chiffre d'affaires du quatrième trimestre, grâce à un gain net d'abonnés du fait de la bonne tenue des ventes de smartphones, des données qui se traduisent par une hausse de 1% du titre de l'opérateur télécoms dans des échanges d'après-Bourse.

* HONEYWELL INTERNATIONAL a affiché un bénéfice de 251 millions de dollars au quatrième trimestre, soit un BPA de 32 cents, après une perte de 310 millions (40 cents) un an plus tôt.

Le groupe spécialisé dans l'électronique embarquée s'attend à une hausse de son BPA comprise entre 6 et 11%, à 1,10-1,15 dollar, et une croissance du C.A. variant de 0% à 2%. Les analystes tablent sur un BPA de 1,13 dollar.

* HALLIBURTON a publié un bénéfice trimestriel de 589 millions de dollars, ou 63 cents par action, en nette baisse par rapport au même trimestre un an auparavant où le parapétrolier avait annoncé un bénéfice de 906 millions de dollars.   Suite...

 
Microsoft est l'une des valeurs à suivre à Wall Street après l'annonce d'un recul de son bénéfice au deuxième trimestre de son exercice 2012-2013, la faiblesse des ventes de la console de jeux Xbox pendant les fêtes de fin d'année ayant éliminé l'effet d'un démarrage satisfaisant sans plus du nouveau système d'exploitation Windows 8. /Photo prise le 26 octobre 2012/REUTERS/Bobby Yip