Accord Toyota-BMW dans les batteries et les piles à combustible

jeudi 24 janvier 2013 13h05
 

TOKYO (Reuters) - Toyota et BMW ont annoncé jeudi leur intention de développer ensemble une batterie lithium-air, une technologie présentée comme plus efficace que les batteries lithium-ion utilisées aujourd'hui dans de nombreux véhicules hybrides et électriques.

Les deux constructeurs coopéreront aussi pour développer d'ici 2020 un véhicule fonctionnant avec une pile à combustible, qui combine un moteur et un réservoir d'hydrogène.

"Pour que les FCV (véhicules à pile à combustible) se généralisent, il faut qu'ils soient meilleur marché. Cela nécessite beaucoup de temps et de coûts de développement", a déclaré Takeshi Uchiyamada, vice-président de Toyota qui a dirigé à la fin des années 1990 le développement de la Prius, le modèle hybride vedette du groupe.

"En rapprochant les compétences de deux entreprises, nous voulons rendre les FCV plus populaires plus rapidement", a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse commune.

Toyota dit vouloir lancer autour de 2020 un modèle alimenté par une pile à combustible utilisant les technologies développées en commun. BMW explique qu'aucune date de lancement n'a été décidée.

Les deux groupes ont réaffirmé n'avoir aucun projet de rapprochement capitalistique.

L'an dernier, ils avaient signé un accord de coopération renforcé portant sur plusieurs domaines, dont les piles à combustible et les batteries lithium-ion.

BMW doit par ailleurs fournir des moteurs diesel à Toyota en Europe à partir de 2014.

Yoko Kubota, Marc Angrand pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

 
Toyota et BMW vont développer ensemble une batterie lithium-air, une technologie présentée comme plus efficace que les batteries lithium-ion utilisées aujourd'hui dans de nombreux véhicules hybrides et électriques. Les deux constructeurs ont également annoncé qu'ils coopéreraient pour développer d'ici 2020 un véhicule fonctionnant avec une pile à combustible, qui combine un moteur et un réservoir d'hydrogène. /Photo d'archives/REUTERS/Tyrone Siu