Les valeurs à suivre à la mi-séance de la Bourse de Paris

jeudi 24 janvier 2013 12h28
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour jeudi à la Bourse de Paris, où le CAC 40 progresse modestement (+0,18% à 3.733 points à midi) après une ouverture en baisse.

Les actions européennes sont soutenues par de nouveaux signes de stabilisation de l'économie de la zone euro, les estimations flash des indices PMI montrant un rythme de contraction de l'activité moins marqué en janvier, ce qui traduit sans doute qu'un point bas a été touché dans la crise économique.

* VEOLIA ENVIRONNEMENT (+3,49%) est en tête des hausses du CAC 40, le groupe ayant l'objectif de réaliser plus de la moitié de son chiffre d'affaires avec des clients industriels d'ici à cinq ans.

Dans le même secteur des "utilities", SUEZ ENVIRONNEMENT gagne 3,45%. VEOLIA et SUEZ ENVIRONNEMENT sont, avec l'américain General Electric, trois des quatre candidats présélectionnés pour un appel d'offres de plus d'un milliard d'euros dans le gaz de charbon en Australie, selon Les Echos.

* VALLOUREC poursuit sa remontée entamée il y a une semaine et ajoute 2,41% aux 3,17% gagnés depuis jeudi dernier. L'année dernière, le titre avait perdu plus de 21% alors que le CAC 40 avait pris plus de 15%.

* GDF SUEZ progresse de 1,35%. Groupe Bruxelles Lambert a annoncé jeudi le lancement d'une émission d'environ un milliard d'euros d'obligations échangeables en actions ordinaires existantes GDF. L'opération porte sur un peu moins de la moitié des titres détenus par GBL, soit environ 54 millions d'actions GDF Suez, représentant 2,3% de son capital et des droits de vote.

* MICHELIN (-2,09%) accuse la plus forte perte du CAC 40 après deux séances consécutives de baisse au cours desquelles le titre a lâché 4,27%. En 2012, Michelin a gagné 56,74%.

* EADS recule de 1,02%, pénalisé par le niveau élevé de l'euro. Par ailleurs, Ryanair est en passe de commander au moins 150 Boeing 737 et le contrat pourrait être signé dans les semaines à venir, selon plusieurs sources du secteur. Selon Bloomberg, Delta Airlines discute avec Airbus et Boeing d'une commande d'avions d'un montant d'au moins un milliard d'euros.

* IPSEN gagne 3,52%, plus forte hausse du SBF 120. Berenberg est passé à l'achat sur la valeur estimant que le pire est passé pour la biotech.

Raoul Sachs, édité par Dominique Rodriguez

 
Après deux séances consécutives de baisse au cours desquelles le titre a lâché 4,27%, Michelin accusait, à mi-séance, la plus forte perte (-2,09%) du CAC 40, l'indice parisien progressant modestement de 0,18% après une ouverture en légère baisse. /Photo d'archives/REUTERS/Régis Duvignau