Eurocopter compte sur le secteur pétrolier et gazier

jeudi 24 janvier 2013 17h12
 

par Cyril Altmeyer

PARIS (Reuters) - Eurocopter, filiale d'EADS, estime que le secteur pétrolier et gazier sera l'un de ses principaux moteurs de croissance dans les 15 à 20 ans à venir, a déclaré jeudi à Reuters son directeur général Lutz Bertling.

Le premier constructeur mondial d'hélicoptères civils a publié une hausse de 15% de son chiffre d'affaires en 2012, à un niveau record de 6,3 milliards d'euros, dont près de la moitié dans la livraison d'appareils et 42% dans les services, cette activité-là résistant particulièrement bien à la crise.

Eurocopter prévoit une augmentation de plus de 15% de ses livraisons en 2013 comparé aux 475 hélicoptères sortis des usines en 2012, rompant ainsi avec une baisse régulière depuis 2008 sous l'effet de la crise financière.

Le carnet de commandes d'Eurocopter, représentant 5,4 milliards d'euros à fin 2012 contre 4,7 milliards un an plus tôt, a bénéficié notamment des commandes dans le secteur pétrolier et gazier, dont un contrat cadre de la compagnie leasing Milestone Aviation Group pour 16 hélicoptères EC225.

Cette dynamique du secteur pétrolier et gazier s'explique par le prix du baril de brut, le Brent étant installé bien au-dessus du seuil des 100 dollars, qui permet aux compagnies pétrolières de financer de nouvelles explorations.

"Les nouveaux champs sont installés de plus de plus loin des cotes, ce qui fait que le besoin en transport en hélicoptère croît de manière proportionnelle", a précisé Lutz Bertling à Reuters en marge de la conférence de presse de voeux d'Eurocopter.

Dans des contrées inhospitalières et dépourvues de réseaux routiers, comme la Sibérie et le Groenland, où se trouvent aussi de nouveaux champs, l'hélicoptère est devenu indispensable.

"Cette tendance à des champs éloignés de la civilisation va s'accélérer", a souligné Lutz Bertling.   Suite...

 
Eurocopter, filiale d'EADS, a réalisé un chiffre d'affaires de 6,3 milliards d'euros au titre de l'exercice 2012, en progression de 15% par rapport à l'année précédente. /Photo prise le 13 septembre 2012/REUTERS/Tobias Schwarz