Nouveau record du chômage en Espagne au quatrième trimestre

jeudi 24 janvier 2013 13h17
 

MADRID (Reuters) - Le chômage a atteint un nouveau record en Espagne, s'affichant au plus haut depuis le début de cette statistique dans les années 1970, dans un contexte de récession prolongée.

Le taux de chômage s'est affiché à 26% au quatrième trimestre 2012, contre 25% au trimestre précédent, touchant 5,97 millions de personnes, selon les données publiées jeudi par l'Institut national de la statistique.

Ce taux représente plus du double de la moyenne de l'Union européenne.

Les jeunes sont la population la plus touchée: 60% des Espagnols de moins de 25 ans pointaient au chômage durant le dernier trimestre 2012.

"Nous n'avons pas encore touché le fond et l'emploi continuera de diminuer au premier semestre", commente Jose Luis Martinez, analyste chez Citigroup.

L'Espagne a plongé dans sa seconde récession depuis 2009 à la fin de l'année 2011 après une explosion de sa bulle immobilière, qui a laissé des millions de travailleurs peu qualifiés sans emploi et entraîné une perte de confiance de la part des investisseurs et des ménages débouchant sur une baisse de la consommation intérieure.

Les tentatives du président du gouvernement espagnol Mariano Rajoy de maîtriser l'un des plus importants déficits de la zone euro par de sévères mesures d'austérité ont entamé un peu plus la demande.

La crise économique a mis au chômage en moyenne 1.900 travailleurs quotidiennement en 2012 et le pays ne devant pas sortir de la récession avant la fin de l'année au moins, il est peu probable qu'une création nette d'emplois puisse être observée en 2013.

Tracy Rucinski, avec Manuel Maria Ruiz; Agathe Machecourt pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

 
LE CHÔMAGE EN ESPAGNE