Perspectives négatives pour l'industrie au 1er trimestre

mercredi 23 janvier 2013 09h40
 

PARIS (Reuters) - La dégradation de la demande adressée à l'industrie manufacturière française s'est amplifiée au quatrième trimestre 2012 et les perspectives pour le premier trimestre 2013 restent mal orientées, a annoncé mercredi l'Insee.

Dans son enquête trimestrielle, l'Insee précise que la dégradation de la demande adressée aux industriels concerne à la fois la demande étrangère et la demande globale.

L'Institut ajoute que les diminutions d'effectifs devraient s'accentuer légèrement, tout en restant proches de leur moyenne de longue période.

"Pour le premier trimestre 2013, les perspectives d'évolution des demandes globale et étrangère demeurent mal orientées : les soldes correspondants sont stables mais se situent en deçà de leur moyenne de longue période", écrit l'Insee dans un communiqué.

Au quatrième trimestre, les tensions sur l'appareil de production sont restées stables et faibles par rapport au niveau de long terme.

Le taux d'utilisation des capacités de production est lui aussi resté stable et inférieur à son niveau moyen de long terme.

La proportion d'entreprises considérant leur capacité de production comme "plus que suffisante" est toujours supérieure à celle des entreprises qui considèrent leur capacité "non suffisante", poursuit l'Insee, cet écart restant stable et supérieur à sa moyenne de longue période.

Le solde correspondant à l'évolution des effectifs a progressé au quatrième trimestre pour se situer légèrement au-dessus de son niveau de longue période.

"Au vu des anticipations des industriels, les diminutions d'effectifs devraient s'accentuer légèrement, mais rester proches de la moyenne de longue période", précise l'Insee.   Suite...

 
La dégradation de la demande adressée à l'industrie manufacturière française s'est amplifiée au quatrième trimestre 2012 et les perspectives pour le premier trimestre 2013 restent mal orientées. /Photo d'archives/REUTERS