L'indice allemand ZEW à un plus haut depuis mai 2010

mardi 22 janvier 2013 15h20
 

par Eva Kuehnen et Sakari Suoninen

MANNHEIM, Allemagne (Reuters) - L'indice ZEW, qui mesure le sentiment des investisseurs et des analystes en Allemagne, a atteint en janvier un niveau qu'il n'avait plus touché depuis mai 2010, suggérant que les effets de la crise de la zone euro sur la première économie européenne se sont atténués.

L'institut économique basé à Mannheim a publié un indicateur du sentiment des investisseurs en forte hausse, à 31,5 en janvier après 6,9 en décembre, soit la plus importante progression mensuelle en un an.

Les économistes interrogés par Reuters anticipaient en moyenne une amélioration nettement plus modeste, à 12,0.

Ces résultats sont en ligne avec l'indice Ifo du climat des affaires, qui avait atteint un plus haut de deux ans et demi en décembre et dont la statistique de janvier sera publiée vendredi.

La composante des conditions actuelles est toutefois moins reluisante, s'inscrivant à 7,1 après 5,7 en décembre et contre 6,0 attendu par les investisseurs.

"C'est un énorme bond et une bonne surprise. Cela reflète l'amélioration de la conjoncture économique mondiale, allant des perspectives de croissance en Chine aux commandes dans le secteur industriel allemand", commente Marco Bargel, économiste pour Postbank.

"L'amélioration du côté de la politique financière a évidemment également joué un rôle : les taux (payés par) les États endettés de la zone euro diminuent. (Les résultats de cette) étude pourraient augurer d'un meilleur premier semestre qu'attendu."

RETOUR ATTENDU DE L'INVESTISSEMENT   Suite...

 
L'indice ZEW, qui mesure le sentiment des investisseurs et des analystes en Allemagne, a atteint en janvier un niveau qu'il n'avait plus touché depuis mai 2010, suggérant que les effets de la crise de la zone euro sur la première économie européenne se sont atténués. /Photo d'archives/REUTERS/Hannibal Hanschke