Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séance

mardi 22 janvier 2013 12h25
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mardi à la Bourse de Paris, en baisse à la mi-journée avant la publication aux Etats-Unis d'une salve de résultats, dont ceux de Google, IBM ou encore Johnson & Johnson.

A 12h06, l'indice CAC 40 abandonne 0,2% à 3.755,48 points, après avoir lâché plus de 1% en matinée dans le sillage de Francfort à la suite de plusieurs rumeurs dont une, rapidement démentie, évoquant une démission de Jens Weidmann de la présidence de la Bundesbank.

* Les VALEURS TÉLÉCOMS figurent parmi les plus fortes baisses de l'indice CAC 40, la nouvelle baisse des prix annoncée par SFR, filiale de Vivendi, menaçant les marges et les futurs investissements des opérateurs.

BOUYGUES abandonne 2,97%, FRANCE TÉLÉCOM 2,68% et VIVENDI 2,24%. De son côté, ILIAD qui avait chamboulé le secteur l'an dernier avec le lancement de plusieurs offres à très bas coût dans la téléphonie mobile, se replie de 0,95%. L'indice Stoxx du secteur télécoms en Europe est en baisse de 0,4%.

* MICHELIN lâche 2,58% après l'annonce la veille par le fabricant de pneumatiques d'une dégradation du marché qui pourrait, selon un analyste, remettre en cause l'objectif annuel de volumes du groupe.

* De nombreuses VALEURS CYCLIQUES sont pénalisées par la prudence des investisseurs avant la publication des résultats d'entreprises aux Etats-Unis, l'indice Stoxx du secteur automobile perdant 0,54% et celui de la construction 0,74%.

LAFARGE recule de 1,39%, GEMALTO 1,26% et RENAULT de 1,03%.

* A rebours de tendance, EADS s'octroie 1,72%, plus forte hausse du CAC 40, soutenu par les propos de son président exécutif Tom Enders indiquant que le groupe européen d'aérospatiale et de défense a nettement amélioré son chiffre d'affaires et son Ebit en 2012.

* ALSTOM (+1,08%) pense bénéficier de solides prises de commandes au quatrième trimestre, à fin mars, après avoir enregistré un bond de 14% de nouveaux contrats au cours des neuf premiers mois de son exercice 2012-2013.   Suite...

 
A 12h06, le CAC 40 abandonne 0,2% à 3.755,48 points, après avoir lâché plus de 1% en matinée dans le sillage de Francfort à la suite de plusieurs rumeurs dont une, rapidement démentie, évoquant une démission de Jens Weidmann de la présidence de la Bundesbank. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau