Wall Street ouvre en baisse après les plus hauts de jeudi

vendredi 18 janvier 2013 15h58
 

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a ouvert en baisse vendredi, après avoir atteint la veille plus haut niveau en cinq ans, les investisseurs restant préoccupés par les prévisions décevantes d'Intel malgré des indicateurs macroéconomiques aux États-Unis et en Chine plutôt positifs et les bons résultats de Morgan Stanley.

Les chiffres encourageants publiés jeudi ont soutenu l'indice Standard & Poor's, qui a atteint en séance un nouveau pic depuis décembre 2007.

"Ça serait une réaction normale de la part des investisseurs qu'ils fassent une pause pour consolider leurs gains récents", selon Andre Bakhos, chargé des analyses de marché chez Lek Securities à New York.

Autre signe positif pour l'économie mondiale, la croissance du produit intérieur brut chinois a rebondi au quatrième trimestre 2012 pour atteindre 7,9%, contre un consensus de 7,8%, en rythme annuel mettant ainsi un coup d'arrêt à sept trimestres consécutifs de ralentissement.

Après quelques minutes de cotation, l'indice Dow Jones perd 2,85 points, soit 0,02%, à 13.594,27. Le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,15% à 1.478,75 points et le Nasdaq Composite cède 0,31% à 3.126,65 points.

Aux valeurs, Morgan Stanley bondit de plus de 6% à 22 dollars après avoir fait état vendredi d'un bénéfice net de 573 millions de dollars (28 cents par action) contre une perte de 222 millions (13 cents) un an auparavant au quatrième trimestre.

L'action General Electric gagne 2,16% à 21,74 dollars en réaction à l'annonce par le groupe d'un bénéfice net trimestriel en hausse de 7,5%.

Au contraire, Intel chute de 5,7% à 21,40 dollars, le groupe a annoncé jeudi une prévision de chiffre d'affaires légèrement inférieure aux attentes pour le trimestre en cours tout en promettant une amélioration de sa marge brute.

Constance De Cambiaire pour le service français, édité par Nicolas Delame

 
Wall Street a ouvert en baisse vendredi, après avoir atteint la veille plus haut niveau en cinq ans. Après quelques minutes de cotation, l'indice Dow Jones perdait 0,02%, le Standard & Poor's 500 0,15% et le Nasdaq Composite cédait 0,31%. /Photo d'archives/REUTERS/Eric Thayer