Bénéfice et CA trimestriels de GE dépassent le consensus

vendredi 18 janvier 2013 17h35
 

par Scott Malone

(Reuters) - General Electric a annoncé vendredi une hausse de 7,5%, meilleure qu'attendu, de son bénéfice au quatrième trimestre et d'une forte hausse de ses commandes en attente, des résultats salués par une nette progression de son action à Wall Street.

Le premier conglomérat américain a notamment bénéficié au quatrième trimestre d'une forte hausse des profits de ses activités de réacteurs d'avions et d'équipements pour le secteur pétrolier et gazier, une évolution qui valide la stratégie du directeur général, Jeff Immelt, de renforcer la présence de GE dans le secteur de l'énergie ces dernières années.

Le carnet de commandes en attentes, considéré comme un baromètre de l'évolution future du chiffre d'affaires, a atteint fin décembre un niveau sans précédent de 210 milliards de dollars, contre 203 milliards au troisième trimestre.

"Le carnet de commandes est très bon. Je ne m'attendais pas à une hausse de sept milliards, soit 3,5%, du carnet de commandes" a commenté Jack De Gan, responsable des investissements d'Harbor Advisory, une société actionnaire de GE. "Les commandes ont dû être très bonnes au quatrième trimestre dans la branche industrielle."

Sur le New York Stock Exchange, l'action GE gagnait 2,67% à 21,87 dollars à 15h54 GMT alors que l'indice Standard & Poor's 500 perdait 0,18%.

La vigueur de la demande en Chine et dans d'autres pays producteurs de pétrole a contribué à compenser les soubresauts de l'économie aux Etats-Unis et en Europe, a expliqué Jeff Immelt.

"Nous constatons une réelle solidité des marchés émergents et les régions développées se sont stabilisées", a-t-il dit lors d'une téléconférence avec des investisseurs.

LA MARGE D'EXPLOITATION PROGRESSE   Suite...

 
General Electric fait état d'un bénéfice net trimestriel de 4,01 milliards de dollars, en hausse de 7,5%, supérieur aux attentes, résultant de mesures prises par le conglomérat industriel pour augmenter ses marges et d'une augmentation de ses ventes de matériels destinés à la production pétrolière et gazière. Son chiffre d'affaires a augmenté de 3,6% à 39,33 milliards de dollars. /Photo d'archives/REUTERS/Brian Snyder