Les Bourses européennes en ordre dispersé à la mi-séance

jeudi 17 janvier 2013 12h32
 

PARIS (Reuters) - L'hésitation prévaut sur les marchés d'actions européens, où les Bourses de Paris (+0,45%) et Zurich (+0,73%) évoluent dans le vert, tandis qu'à Francfort, le Dax cède 0,23% et qu'à Londres, le FTSE laisse 0,18%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 prend 0,01%.

Les résultats et annonces publiés dans la matinée en Europe ont envoyé des signaux contrastés et il faudra sans doute attendre la publication des résultats de Citigroup et Bank of America et celle des indicateurs américains pour que les investisseurs aient plus d'éléments sur lesquels s'appuyer.

Aux valeurs, Carrefour bondit de 6,44% après avoir fait état jeudi d'un chiffre d'affaires en légère progression au dernier trimestre 2012. Son concurrent belge Delhaize prend près de 8%. Il a annoncé jeudi matin être parvenu à enrayer la baisse de ses ventes aux Etats-Unis.

Airbus a annoncé jeudi qu'il comptait livrer plus de 600 avions en 2013, soit un nouveau record après les 588 appareils sortis de ses usines l'an passé, l'avionneur devant désormais accélérer ses cadences de production pour écouler l'avalanche de commandes de ces dernières années. Le titre s'adjuge 3,18%.

ASLM a adressé jeudi une mise en garde sur ses résultats au premier trimestre, tout en disant percevoir une reprise de la demande dans les mois à venir. L'action chute de 3,58%.

Sur le marché obligataire, l'embellie se confirme pour la dette souveraine espagnole. Madrid a placé 4,5 milliards d'euros avec des rendements en baisse.

Le Portugal se prépare de son côté à émettre un emprunt syndiqué à cinq ans dans les jours qui viennent, selon un journal portugais.

L'euro continue de son côté de progresser contre le dollar, s'inscrivant franchement au-dessus de 1,33 dollar. Il poursuit également son rebond face au franc suisse après avoir atteint un plus haut de 13 mois.

Les cours du brut, de leur côté, restent stables, les investisseurs étant écartelés entre l'absence de signe de reprise mondiale et la crainte d'une perturbation des approvisionnements imputables à l'attaque d'un site gazier dans l'est de l'Algérie.

La "katiba des Moulathamine", un groupuscule émanant d'Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), affirme détenir 41 otages dont des Américains, des Japonais et des Européens depuis mercredi.

Nicolas Delame pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

 
L'hésitation prévaut sur les marchés d'actions européens, où les Bourses de Paris (+0,45%) et Zurich (+0,73%) évoluent dans le vert à la mi-séance, tandis qu'à Francfort, le Dax cède 0,23% et qu'à Londres, le FTSE abandonne 0,18%. /Photo prise le 17 janvier 2013/REUTERS/Remote/Marte Kiessling