Rémy Cointreau confirme ses objectifs

jeudi 17 janvier 2013 10h45
 

PARIS (Reuters) - Rémy Cointreau a confirmé jeudi ses objectifs de croissance des résultats annuels après avoir fait état, comme prévu, d'un ralentissement de sa croissance au troisième trimestre clos en décembre à cause de la date tardive cette année du Nouvel an chinois.

Le numéro deux français des spiritueux a réalisé sur les trois mois écoulés un chiffre d'affaires de 368,8 millions d'euros, soit une croissance organique de 0,5%.

"Comme cela avait été indiqué précédemment, le troisième trimestre affiche une croissance plus faible en raison de la date tardive du nouvel an chinois cette année, ce qui a entraîné une baisse technique des expéditions", a expliqué le groupe dans un communiqué. "Cependant, l'activité des marques propres du groupe est en progression sur ce troisième trimestre."

Sur neuf mois, le chiffre d'affaires est ressorti à 368,6 millions d'euros, soit une croissance organique de 7,9%.

Rémy Cointreau a confirmé par ailleurs son objectif d'une amélioration significative de son résultat sur l'ensemble de l'exercice.

Au cours de la téléconférence, Frédéric Pflanz, directeur financier du groupe, a précisé que cette amélioration se ferait sentir à la fois au niveau du résultat opérationnel et du résultat net.

"Globalement la croissance de la maison se poursuit, nous avons en effet tenu compte de cet effet technique qui est le décalage du Chinese New Year, mais nous sommes dans une situation où nous sommes en train d'atteindre nos objectifs", a-t-il également indiqué.

La Chine est un marché très important pour le cognac. Très précoce en 2012, avec des commandes passées dès le troisième trimestre, le Nouvel an chinois sera beaucoup plus tardif en 2013 puisqu'il tombe le 10 février. Les facturations devraient donc être reportées sur le quatrième trimestre clos en mars prochain.

Gilbert Dupont souligne cependant dans une note la bonne résistance du groupe au troisième trimestre.   Suite...

 
Jean-Marie Laborde, directeur général de Rémy Cointreau. Le numéro deux français des spiritueux a confirmé jeudi ses objectifs de croissance des résultats annuels après avoir fait état, comme prévu, d'un ralentissement de sa croissance au troisième trimestre clos en décembre à cause de la date tardive cette année du Nouvel an chinois. /Photo d'archives/REUTERS/Philippe Wojazer