Les Bourses européennes en ordre dispersé à l'ouverture

jeudi 17 janvier 2013 09h34
 

PARIS (Reuters) - Les marchés d'actions européens ont ouvert en ordre dispersé jeudi, des annonces en provenance de Rio Tinto et ASML ayant convaincu les investisseurs de jouer la carte de la prudence. En Asie, les marchés d'actions ont terminé en baisse, à l'exception de la Bourse de Tokyo, retenant leur souffle à la veille de la publication en Chine d'une batterie de statistiques, dont celle du produit intérieur brut du quatrième trimestre.

Une vingtaine de minutes après l'ouverture, le CAC 40 était stable (+0,01%, soit +0,27 point) à 3.708,76. À Francfort, le Dax perdait 0,31% et à Londres, le FTSE était inchangé. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 cédait 0,18%.

Aux valeurs, Carrefour bondissait de 5,2% après avoir fait état jeudi d'un chiffre d'affaires en légère progression au dernier trimestre 2012. Son concurrent belge Delhaize prenait 6,24%. Il a annoncé jeudi matin être parvenu à enrayer la baisse de ses ventes aux Etats-Unis.

Rio Tinto plongeait de plus de 4% après l'annonce du passage d'une charge de dépréciation de 14 milliards de dollars, dont la première des conséquences sera la démission de son directeur général Tom Albanese.

ASLM a adressé jeudi une mise en garde sur ses résultats au premier trimestre, tout en disant percevoir une reprise de la demande dans les mois à venir. L'action chutait de plus de 3%.

Sur le marché obligataire, les investisseurs attendent de connaître le résultat d'une adjudication espagnole d'emprunts à moyen et long termes qui devra confirmer le succès des précédentes émissions si Madrid veut éviter de demander l'aide de ses partenaires européens.

L'euro est repassé au dessus de 1,33 dollar. Il a en outre inscrit un plus haut de 13 mois contre le franc suisse à 1,2434 sur la plateforme EBS, qui témoigne de l'amélioration de la confiance des investisseurs à l'égard de la devise européenne. La monnaie suisse se replie également contre le dollar à 0,9355 franc.

Les cours du brut, de leur côté, restent stables, les investisseurs étant écartelés entre l'absence de signe de reprise mondiale et la crainte d'une perturbation des approvisionnements imputables à l'attaque d'un site gazier dans l'est de l'Algérie. La "katiba des Moulathamine", un groupuscule émanant d'Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), affirme détenir 41 otages dont des Américains, des Japonais et des Européens depuis mercredi.

Nicolas Delame pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

 
Les marchés d'actions européens ont ouvert en ordre dispersé jeudi, des annonces en provenance de Rio Tinto et ASML ayant convaincu les investisseurs de jouer la carte de la prudence. Une vingtaine de minutes après l'ouverture, le CAC 40 était stable (+0,01%), le Dax perdait 0,31% à Francfort et le FTSE était inchangé à Londres. /Photo d'archives/REUTERS