Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

mercredi 16 janvier 2013 18h08
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mercredi à la Bourse de Paris, qui a terminé en hausse après un début de séance dans le rouge, les investisseurs ne souhaitant pas rester trop éloignés des marchés d'actions malgré la prudence liée au contexte économique et aux publications d'entreprises.

Le CAC 40 a clôturé en hausse de 0,30% à 3.708,49 points, après avoir touché un plus bas en séance à 3.680,61 points.

* GEMALTO s'est hissé en tête du CAC 40 avec un gain de 4,14% à 68,15 euros sur des achats à bon compte après une baisse de 8,33% au cours des sept dernières séances.

* CARREFOUR a grimpé de 2,22% à 19,32 euros avant la publication jeudi matin du chiffre d'affaires du groupe pour le quatrième trimestre. De l'avis des analystes, le deuxième distributeur mondial devrait accuser un recul limité des ventes de ses hypermarchés en France sur la période.

De son côté, CASINO ne s'est replié que de 0,36% à 71,25 euros malgré le décrochage de ses hypermarchés en France au quatrième trimestre. Ce dernier a été compensé par la progression des ventes à l'international.

* LAFARGE (+1,95% à 47,56 euros) a bénéficié d'un relèvement de l'objectif de cours de Jefferies, de 53 à 59 euros, avec une recommandation à l'achat inchangée.

* SAFRAN a gagné 1,80% à 33,43 euros. Credit Suisse a relevé son objectif de cours de 33 à 39 euros sur le titre, qu'il intègre à sa liste de valeurs préférées.

* Les VALEURS FINANCIÈRES ont pesé sur la cote. Lanterne rouge du CAC 40, SOCIÉTÉ GÉNÉRALE a lâché 2,84% à 32,54 euros. La banque a prévenu que ses résultats du quatrième trimestre inscriraient une dépréciation d'écart d'acquisition (goodwill) pouvant aller jusqu'à 384 millions d'euros, liée à la participation de 50% qu'elle détient dans le courtier Newedge.

CRÉDIT AGRICOLE a baissé de 2,19% à 7,272 euros, AXA de 0,66% à 13,47 euros et BNP PARIBAS de 0,05% à 44,21 euros. L'indice Stoxx des banques (-0,37%) et celui des assurances (-0,86%) ont compté parmi les plus fortes baisses sectorielles en Europe.   Suite...

 
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS