SocGen annonce des charges exceptionnelles au 4e trimestre

mercredi 16 janvier 2013 18h45
 

PARIS (Reuters) - La Société générale a prévenu mercredi que ses résultats du quatrième trimestre inscriraient des charges exceptionnelles liées à la réévaluation de sa dette et à sa participation au capital du courtier Newedge, société détenue conjointement avec Crédit agricole S.A..

La banque française a précisé dans un courrier électronique adressé à Reuters prévoir une dépréciation d'écart d'acquisition (goodwill) relative aux 50% qu'elle détient dans Newedge pouvant aller jusqu'à 384 millions d'euros.

Société générale a également annoncé qu'elle inscrirait une charge de plus de 605 millions d'euros au titre du quatrième trimestre afin de tenir compte de la réévaluation de sa dette propre.

La banque publiera ses résultats du quatrième trimestre 2012 le 13 février.

Société générale réagissait au lendemain d'une rencontre organisée entre la direction et les analystes. Plusieurs d'entre eux ont estimé que les propos du directeur financier Bertrand Badré, qui va quitter prochainement son poste pour rejoindre la Banque mondiale, étaient négatifs pour le titre.

L'action Société générale a clôturé en baisse de 2,84% à 32,54 euros à la Bourse de Paris, la plus forte baisse du CAC 40 (+0,3%), après avoir touché un plus bas de séance à 31,845 euros.

Christian Plumb, Matthias Blamont, avec Catherine Monin, édité par Dominique Rodriguez

 
Correction: la dépréciation pourrait totaliser jusqu'à 384 millions d'euros. Société générale a prévenu mercredi que ses résultats du quatrième trimestre inscriraient une dépréciation d'écart d'acquisition (goodwill) liée à la participation de 50% qu'elle détient dans le courtier Newedge pouvant s'élever jusqu'à 384 millions d'euros. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau