Wall Street ouvre dans le rouge, préoccupée par la dette

mardi 15 janvier 2013 15h47
 

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en baisse mardi, les investisseurs restant préoccupés par l'évolution du débat politique aux Etats-Unis sur un éventuel relèvement du plafond de la dette publique.

La perspective de voir se multiplier les publications de résultats de sociétés cotées au cours des prochains jours incite en outre à la prudence.

Quelques minutes après le début des échanges, l'indice Dow Jones perdait 0,34%, à 13.462,01. Le Standard & Poor's 500, plus large, reculait de 0,42% à 1.464,48 et le Nasdaq Composite cédait 0,58% à 3.099,52.

Lundi, Barack Obama a rejeté l'hypothèse de négociations avec les républicains sur le relèvement du plafond d'endettement de l'Etat fédéral. Or celui-ci pourrait être en cessation de paiement si le Congrès ne relève pas la limite fixée aux emprunts du Trésor, une perspective contre laquelle a mis en garde le président de la Réserve fédérale, Ben Bernanke.

"Bien sûr, les gens s'attendent à ce que l'Etat ne fasse pas défaut sur sa dette (...) mais la solution qui permettra d'éviter cela pourrait avoir des conséquences néfastes", explique Rick Meckler, président de la société d'investissement LibertyView Capital Management.

Parmi les valeurs en vue en début de séance, Dell gagnait encore plus de 2,5% au lendemain d'un bond de près de 13%. Le titre continue de profiter des informations sur une possible offre de retrait de la cote.

Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

 
La Bourse de New York a ouvert en baisse, les investisseurs restant préoccupés par l'évolution du débat politique aux Etats-Unis sur un éventuel relèvement du plafond de la dette publique. Quelques minutes après le début des échanges, l'indice Dow Jones perdait 0,34%, le Standard & Poor's 500, plus large, reculait de 0,42% et le Nasdaq Composite cédait 0,58%. /Photo d'archives/REUTERS/Chip East